L’industrie culturelle s’attaque via la taxe copie privée au marché de la réparation et du reconditionné. Attaquer est un grand mot, j’en conviens, ça n’en reste pas moins étroit de leurs parts dans une période ou plus que jamais nous nous devons d’agir pour l’environnement.

Industrie et culturel est un oxymore. L’industrie reste l’industrie. 

La taxe copie privée n’est pas une taxe, c’est une rémunération compensatoire qui nous autorise notamment à nous faire une compile pour la voiture avec nos propres CD, ou de faire la copie d’un film pour ne pas abimer notre original…

Ça, c’est en théorie, car en pratique, on n’a pas le droit d’outrepasser les protections anticopies DRM. On peut parler de floue juridique.

« l’atteinte à l’exploitation normale de l’œuvre, propre à faire écarter l’exception de copie privée s’apprécie au regard des risques inhérents au nouvel environnement numérique quant à la sauvegarde des droits d’auteur et de l’importance économique que l’exploitation de l’œuvre, sous forme de DVD, représente pour l’amortissement des coûts de production cinématographique ».

Le déverrouillage des DRM accroîtrait fortement le risque de piratage, ce qui porterait préjudice à l’éditeur.

Doit-on en comprendre que maintenant qu’internet permet la diffusion de films, ce n’est plus légal ?

« la copie privée ne constitue pas un droit mais une exception légale au principe prohibant toute reproduction intégrale »

Voilà voilà

Les films ont des DRM.
Sur les CD de musique, au départ, il n’y avait pas de DRM. Puis, ils ont voulu en mettre, mais les DRM ont posé trop de problèmes d’incompatibilités. Ils ont fait machine arrière.

Cette rémunération n’était à la base que sur le matériel neuf disposant d’une mémoire de stockage. CD, PC, clé USB, téléphone, disque dur externe … et même GPS.

Et non, vous n’avez pas le droit de regarder « bienvenue chez les ch’tis » sur votre GPS, même si vous avez payé à votre insu pour pouvoir le faire. 

Ressèment adopté au parlement, en 2021, la copie privée s’applique dorénavant aussi sur le matériel reconditionné.

L’ennui, c’est que c’est un secteur parfois précaire avec de petites marges et c’est un secteur capital pour la transition écologique que nous devons opérer pour éviter un dérèglement climatique lourd de conséquences.

Bien que minoré, la taxe copie privée sur le reconditionné et d’environ 10€ pour un téléphone sur lequel le bénéfice net du réparateur n’est déjà que de l’ordre de 10 ou 15€ (source : Next impact) et soumis à la concurrence internationale. 

C’est offensant, imaginer si vous deviez donner presque la totalité de votre salaire. Idem pour ceux qui se démènent à débloquer des aides à la réparation. 

Nombreux sont les artistes qui ont aussi signé une pétition pour ne pas opposer écologie et culture. Et pourtant, c’est ce qu’ils ont fait. 

Il faut, au contraire, que les plus riches, ceux qui polluent le plus, contribue davantage à la protection environnementale.  

Certaines entreprises, voir multinational du reconditionné, ont un chiffre d’affaires très confortable, d’autres vont devoir détruire des emplois sociaux, notamment dans des associations telles qu’Emmaüs. Il y a aussi de nombreuses entreprises sociale et solidaire qui embauchent du personnel qualifié en situation de handicap.  

Entre 2008 et 2020, Copie France a collecté plus 2,8 milliards d’euros.

Les taxes sur le matériel doivent être attribuées à la limitation la pollution desdits produits. 

Édit : Un dispositif de soutien de 15 millions d’euros est mis en place en mars 2022 pour le reconditionné. La boucle est bouclée. 

L’économie circulaire est le grand défi de ce siècle. Un indispensable pour l’équilibre environnemental et la survie de l’humanité. 

Si vous voulez les noms des signataires, c’est par ici :

https://www.lejdd.fr/Societe/goldman-zazie-boon-gims-orsenna-jaoui-lappel-de-1655-artistes-a-ne-pas-opposer-ecologie-et-culture-4048314

Ce n’est pas que de l’individualisme. Ça l’est à 75%. Copie privée ne profite pas qu’aux ayants droit. 25% des sommes collectées finances des actions culturelles et soutiennent des festivals. 

Pour les Dollars de l’Art ou pour promouvoir la culture ?

L’adage de Copie France devrait être “Quand le blé est mûr, on le fauche.” 😉

Quand le Parlement met enfin l’économie circulaire sur la table, c’est pour le taxé au profit des plus riches de la planète. Alors que la pollution est enorme est pourait facilement être ralentie de moitier.

Est-il indispensable de taxer l’économie circulaire ?

« Johnny Hallyday, pour son dernier disque, a perçu 185  707 € » de subvention copie privée. Source : Next impact  

« En 1936 est créé le régime salarié intermittent à employeurs multiples pour les techniciens et cadres du cinéma. Ce régime est encouragé par les producteurs de cinéma qui à l’époque ne trouvaient pas de techniciens, souvent des artisans et des ouvriers dans diverses corporations. Ceux-ci préféraient travailler chez un patron en fixe avec une paye toute l’année, d’où la difficulté pour le cinéma de trouver du personnel pour des périodes courtes et ponctuelles. Avec ce régime particulier, ils pouvaient travailler pour des films quelques mois et le reste du temps une caisse leur donnait une indemnité (un salaire) pour continuer à vivre et surtout à être disponibles. Le nombre de personnes concernées était à l’époque très modeste. » Wikipédia

Le régime est bien plus large aujourd’hui. Même le personnel chargé de lancer la pub sur les chaines privées de Télévisions en bénéficie.

Voici un article de l’UNEDIC pour mieux comprendre le système des intermittents. Lisez le bien, prenez votre temps. 

https://www.unedic.org/publications/lindemnisation-des-intermittents-du-spectacle-par-lassurance-chomage

L’Unédic est une association chargée par délégation de service public de la gestion de l’assurance chômage. Ils sont en faveur de la protection des intermittents du spectacle.

Les deux rôles principaux de The Morning Show, touchent chacune 1,6 million d’euros par épisode (Source : MCE Ouest France).

Ce n’est pas énorme comparé aux 170 Milliards que possède Bernard Arnault (2023) mais c’est tout de même démesuré. 

Pour prendre l’info locale du jour. Dans une petite série TF1  « Demain nous appartient » tournée à Sète à côté de Montpellier, le 1er rôle toucherait 200 000 euros par mois. (Source : Midi Libre)

En France, les révélations de haut salaire sont souvent contredites par les bénéficiaires. Aux USA, c’est au contraire une fierté.

Siphonner l’argent social pour faire plus de profits, c’est malin, mais c’est cruel. Il faut voir les conséquences du manque social qui en résulte. Les pauvres ne se chauffent pas et ne mangent pas à leurs faims alors que le social devrait leurs permettre de sortir de cette situation. C’est ce pour quoi il a été créer.

Vincent Bolloré doit être ravis. Un employé comblé ne mort pas la main du chien qui le nourrit.

Ils puisent dans la caisse générale et sont déficitaires.

« Ce que nous vendons à Coca-Cola, c’est du temps de cerveau humain disponible ». Citation de l’ex-PDG de TF1 

Les autres pays ne font pas de distinction entre les intermittents et les autres travailleurs. Les aides pour les travailleurs sont beaucoup plus faibles qu’en France.

L’Exception culturelle française et bien plus grande que dans les autres pays.

C’est une forme de protectionnisme avec des barèmes de diffusions, des taxes sur les produits culturels étrangers, le cinéma, Netflix…

C’est aussi le contribuable qui finance HADOPI, une exception française là encore. Ça surveille principalement les œuvres des ayants droit les plus fortunés.

Les autres ne bénéficient pas de la surveillance. HADOPI sera prochainement remplacée par l’Arcom.

Il y a beaucoup d’autres subventions, par les DRAC, les collectivités territoriales… Des exonérations de TVA, des passes culturels et j’en passe.  

Ils subventionnent même les vols en avions. 

On leur a déroulé le tapis rouge, mais ils en veulent encore plus. Il est temps de se mettre au vert.

La culture, c’est important, mais la vie sur terre l’est beaucoup plus. 

Je suis peut-être à vos yeux qu’un zoïle sans talent. Et pourtant, au fond de vous, vous s’avez que ce système n’est pas raisonnable. 

Vous savez ce qu’est un zoïle ?

Moi non plus. 

Brûler des piscines de kérosène, vivre de loisir sur le travail des autres puis avoir comme discours l’urgence climatique et social… Quelle indignité.  

Coté protection de l’environnement, si on regarde en profondeur, on constate qu’ont fait essentiellement du greenwashing. 

L’argent donne du pouvoir et le pouvoir mène fréquemment à l’abus de pouvoir.

+3.8°C en France d’ici à 2100, c’est le scénario intermédiaire du GIEC fin 2022. Le pire des scénarios de réchauffement mondial équivaut le scénario intermédiaire de la France. S’ils ne se trompent pas, on est très mal. C’est déjà le début de la guerre de l’eau. 

Ceux qui gagnent plus de 2500€ net par mois, les 1% les plus riches du monde, émettent 70 fois plus de CO2 que les 50 % les plus pauvres. Pour les millionnaires, c’est jusqu’à des centaines de fois plus que pour un Français lambda. Les 20 plus riches du monde, on émit chacun 1600 fois plus de CO2 en 2018 qu’un Français moyen. 

Ce sont les principaux responsables du dérèglement climatique et des lois qui freinent la transition écologique. 

Bien souvent, ils n’en ont pas consciences et ils ne veulent pas l’entendre. Le biais de confirmation et le biais d’attention sélective sont, pour nous tous à la fois, le gouvernail et la dérive. C’est d’autant plus vrai quand ça touche profondément à son estime personnelle, son mode de vie, son portefeuille…

Je suis sûr qu’ils ont un billet vert sur sa tête qui leur tire les cheveux comme dans Ratatouille.

« Pour commencer, on va leur faire boire le bouillon »

Ça me rappelle un discours de 1984.

J’en fais trop ? ^^

77% des auto-entreprises ferments en moins de 5 ans. (2016) Tant de vies gâchées, détruites par le système. (salariat déguisé… compris)

C’est 39% pour les autres entreprises, 21% sont ouvertes la 5e année, mais en difficultés. (2019)

Le greenwashing surliminal du gouvernement envoi les acteurs de l’économie durable a l’abattoir.  Ils font beaucoup sur le papier, mais concrètement ça ne change rien. 

20 ans qu’ils nous disent que ce sont des métiers d’avenir, ça reste encore à prouver.

Ils nous ont fait le label Repar’acteurs, Je suis labellisé.

Pas très utile, mais ça part tout de même d’une bonne attention. 

Il y a maintenant aussi le label Quali Répar qui promet 20% de réduction sur les réparations.

C’est financé par les fabricants. Par ceux qui passent leurs temps à nous mètre des bâtons dans les roues.

Qui peut croire que ce sont des entreprises éthiques ?

Une partie d’entre eux font pressions sur l’Europe pour freiner les lois sur l’économie circulaires. Ils font de l’obsolescence programmée pour maximiser les profits. Ils font des montagnes de déchet pour gagner plus. Leur sous-traitant Foxconn mettent des barreaux aux fenêtres de leurs usines pour limiter les suicides. Et je ne parle pas de la condition de travail dans les mines du tiers monde. Du travail des enfants, du nombre d’accidents du travail sans compensation, des dictatures mises en place pour puiser les ressources… 

Par exemple en Chine, pour qu’il n’y ait pas de traces de doigts en bout de chaines. Des ouvriers nettoient les écrans avec des produits chimiques bons marchés, mais illégal en Europe. La toxicité est si forte qu’ils finissent handicapé, en incapacité de marcher et sans ressources.

Les éco-organismes sont peut-être bien attentionnés, mais malheureusement, dans les faits, le client n’est presque jamais éligible à la réduction pour les réparations de PC.

Si, dans environ 3% des cas pour les PC portables. Il devrait y avoir un *Si vous êtes l’heureux gagnant du moi.

C’est du Greenwashing caractérisé et en plus c’est de la publicité mensongère.

Faire une réduction de 45€ dans 3% des cas pour acheter bien souvent leur bout de plastique à 100€ pièce, c’est quand même un peu se moquer du monde. En plus, il faut faire des paperasses à chaque réduction et il faut payer régulièrement le label, ce qui oblige à augmenter les prix. 

Faire des PUB en annonçant 20% de réduction en moyenne, c’est tout de même désespérant. C’est juste du vent. 

La perte de PIB pour cause de réparation trop lente de l’outil de travail doit être considérable. 

Même les USA ont des conditions plus favorables à la réparation. Des pièces de rechanges moins chers, livré plus vite et moins de taxes. Ce n’est pourtant pas le temple de la protection environnemental et ils ont moins la culture de la réparation. Ils sont plus proches de la Chine, il y a moins de taxes et plus de concurrence.

La pollution et la perte de ressources nous coute bien plus cher que l’investissement nécessaire à l’élaboration d’une économie durable. C’est valable pour les générations futures, mais aussi pour notre propre génération. Les conséquences économiques sont déjà énormes. Les effets sur nos vies le seront encore plus. L’économie, c’est secondaire. 

Exemple de greenwashing. 

Offrir des semences OGM stérile a l’Inde, soi-disant plus productives. En réalité inadapté a la région. Inonder le marché, de semences stériles, impossibles à replanter et qui, de surcroît, se communique facilement aux semences naturelles les rendant à leurs tours stériles. Puis une fois que les paysans ont perdu leurs autonomies, leur vendre les graines stériles, les désherbants et engrais tous les ans. Alors qu’avant, ils pouvaient replanter leurs propres graines acclimatées gratuitement. Ce qui les a plongés dans une précarité extrême et engendré des vagues de suicides. Ainsi que la pollution de l’eau et des sols. 

Apple ne fait pas mieux que Microsoft. Il n’y en a pas un pour rattraper l’autre. 

Dépannage Informatique
à Montpellier​

Visitez la source: 

https://www.nextinpact.com/article/48684/le-senat-adopte-taxe-copie-privee-sur-produits-reconditionnes

Ils veulent aussi instaurer une taxe sur les disques durs nus, ce qui augmenterait le prix de nombreuses réparations. Il ne faut pas les laisser faire.

Nous devons arrêter de polluer. Il ne faudrait pas l’oublier, c’est une urgence.

Tout comme les lapins, les humains s’attrapent par les oreilles. On a évité le pire. 

La création, c’est beaucoup de travail et l’ART est un domaine important pour faire rêver les enfants et les plus grands. Sans eux, le monde serait bien triste. Les aides sociales permettent souvent de maintenir un revenu pendant la création de projets.

Nombreux sont les intermittents en situation de précarité qui, contrairement aux riches ayants droit, auraient besoin d’un tremplin.

Il y a tout de même un équilibre à tenir et des priorités. L’un des rôles de l’art est de dessiner le chemin de la réflexion qui nous mènera là où le bon sens ce doit d’aller. Ce n’est certainement pas de nous rendre disponible à la manipulation appauvrissante des publicitaires.

Ils devraient se saisir de leurs responsabilités et être acteur de la transition, non pas l’inverse. 

« Si c’est pas ridicule, c’est pas assez ambitieux »

Le prix des smartphones reconditionnés est beaucoup moins cher que le prix du neuf à sa sortie. Serte, néanmoins, nous informer subrepticement que c’est jusqu’à 75% moins cher que le neuf et sous garantie me fait doucement rire jaune.

Le neuf est garanti deux ans, le reconditionné 1 an.

Le reconditionné et souvent quasiment au prix du neuf et il y a souvent bien meilleur rapport qualité prix dans du neuf nouvelles générations.

C’est d’autant plus vrai, 10 mois après la sortie, des marques qui visent le secteur du milieu de gamme.  200 à 500€. 

Les caractéristiques des smartphones évoluent rapidement, nettement plus vite que les ordinateurs. Un smartphone milieux de gamme de cette année dépasse les haut de gamme de l’année dernière sur de nombreux points. 

Un smartphone haut de gamme se différencie d’un smartphone milieu de gamme de par quelques nouvelles technologies couteuses en R&D.

Sur le ressenti la différence est de moins en moins flagrante, c’est de plus en plus du superflu et du chipotage. Les consommateurs n’utilisent pas pleinement les capacités de leurs produits, ils sont plus à la recherche de reconnaissance sociale que de fonctionnalités qu’ils leur seraient si indispensables.

C’est la publicité qui veut nous faire croire que la reconnaissance est basée sur nos possessions plutôt que sur notre personne. C’est certainement vrai pour les collégiens et les faibles d’esprit. On a tous nos faiblesses. 

Le reconditionner, ce n’est pas rentable, ce n’est pas malin de rajouter des taxes. C’est plus rentable de prendre du neuf le garder 3 ans puis le revendre. Certains modèles de smartphone ont le prix qui chute de moitié à partir de la black friday. 

Nous n’avons pas les moyens d’acheter discount, c’est mauvais pour notre portefeuille et pour l’environnement.    

L’intérêt d’avoir un téléphone plus performant sur le plan matériel se fait moins ressentir. L’augmentation de la résolution n’est plus très perceptible, les smartphones sont fluides …

Personnellement, je cherche maintenant plutôt les améliorations logicielles que matériel. Il y a encore beaucoup de points à améliorer sur la gestion des appels, des contacts, des SMS et du téléphone. Il y a trop d’applications poubelles et d’incompatibilités.

Les algorithmes améliorent grandement les photos sans changer de capteurs. Les algorithmes sont aussi capables de fluidifier les jeux avec des algos de type DLSS.

Les smartphones Pixel ont gardé le même capteur photo sur plusieurs générations tout en améliorant fortement l’appareil photo de génération en génération. Tout en restant parmi les meilleurs appareils photo de smartphone.

C’est tout de même possible en partie grâce à des puces matérielles de plus en plus puissantes et qui permettent d’appliquer des algorithmes de plus en plus exigeants. 

C’est à peine imaginable ce que les algorithmes seront capables de faire. Le répondeur de notre entreprise pourra répondre aux questions en allant chercher tout seul les réponses sur notre site internet par exemple.

Les besoins en puissance des gros logiciels sont et seront souvent déportés dans le cloud, ce qui nous emmène vers encore plus de consommation électrique. 

Il faudrait prolonger les mises à jour sur smartphones. Elles sont seulement de 2 à 5 ans.
S’axer sur les améliorations via des mises à jour logicielles plutôt que matériel est de nos jours plus profitable pour la majorité des utilisateurs. 

Attention aux smartphones neufs provenant de Chine, c’est parfois du reconditionné. Il y a une grosse disparité de qualité de réparation et sur le plant environnemental entre les différents conditionneurs.

Sur le plan environnemental, la réparation reste préférable. 

Pour éviter la casse de l’écran, utilisez un film protecteur en verre trempé 9H 0.3mn biseautées. Ou mieux. 

Le gouvernement achète des centaines de milliers, voir millions de PC chaque année. 82 000 par an, rien que pour les étudiants de l’Occitanie via l’Ordi Région.

Mais aussi des modèles haut de gamme pour les profs, les scientifiques… pour tous les organismes d’états.

Les appels d’offre ne prennent pas en compte la dimension écologique. Le moins cher gagne. Les produits achetés ne sont pas recommandables pour ne pas dire à proscrire pour l’Ordi Région. Un indice de réparabilité élevé et des pièces de rechanges disponibles en France serait du bon sens. Ce n’est pas compliqué, c’est tous les mêmes. Ça devrait être intégré aux appels d’offres.

On en est encore là, et ils veulent nous faire croire qu’ils font ce qu’il faut. 

Pour plus d’infos sur pourquoi agir et les actions en faveurs de la réparation c’est par ici:

Indice de réparabilité, vers une économie circulaire ?

Pour rester sur le sujet de la culture c’est par ici:

20€/mois, tous les films en illimité légalement ?

Pour un état des lieux sur la situation environnemental, c’est par ici :

Collapsologie et effondrement