Article de 2017, mise à jour en 2022

Article en construction.

Je vais répondre ici aux questions :

Es ce que la 4k HDR, ça vaut le coup ?

La HDR, c’est quoi, ça change quoi ?

Quel puissance CPU et GPU minimum pour lire de la 4K HDR sur PC ?

Peut-on utiliser une TV 4K comme moniteur PC ?

TV 4k HDR Oled, Led, Qled … ou Vidéo Projecteur HDR ?

Est-ce normal si l’image de mon de film 4K HDR est sombre ?

Comment avoir une image moins sombre en HDR ?

Comment déboucher les noirs en HDR ?

Comment avoir un son 5.1 via S/PDIF avec un film 4K Atmos ?

Le son Atmos c’est quoi ?

Pourquoi le film freeze ou saccade ?

Comment configurer mon PC pour lire des vidéo 4K HDR ?

Le dolby Vision est-il indispensable ?

La 4k ça change quoi ?

TruMotion, Motionflow, Auto Motion. La compensation de mouvement, c’est quoi ?

La HDR dans le jeux videos, ça donne quoi ? 

 

Et plus encore.

Bienvenue sur Microgitech, spécialiste réparation informatique sur Montpellier. Dépannage d’ordinateurs portables et de bureau. 

Allez, allons-y pour la théorie :

Films 4k, Rec.2020, Dolby Vision, Atmos … c’est quoi ?

Vous songez à passer à la 4k, vous voulez regarder des films 4k HDR, mais vous voulez en savoir plus avant ? Vous êtes au bon endroit.

La cassette VHS PAL est en France le format dominant des années 90.
Dans les années 2000 la VHS fait place au DVD PAL en Europe.

Puis c’est en 2007 que c’est démocratisé le Blu ray avec sa définition 1080p sois 4.7 fois plus de pixel qu’en PAL.

On arrive enfin en 2016 au Blu-ray UHD, dit 4k à défaut de langage, avec sa définition 2160p sois 4 fois plus que le Blu-ray HD.

Definition 4K films 4k HDR

La HDR ça change quoi ?

Les nouveaux films 4k (UHD) sont en HDR, sauf exception. 

La HDR c’est une plus grande étendu entre la plus faible et la plus forte quantité de lumière qu’une image d’un film puisse afficher pour se rapprocher de la vision humaine naturelle. On passe de 8bits qui permettait 256 nuances par couleurs (RGB) sois 16 millions de couleurs, a 10 bits qui permettent 1 milliard de couleurs. Donc 4 fois plus de nuances par couleurs. On limite ainsi les dégradés en escaliers appelé banding. Le Dolby Vision est en 12 bits.

Pour en savoir plus: http://www.latelierducable.com/tv-televiseur/8-bits-10-bits-cest-quoi-la-profondeur-des-couleurs/

Il est encore courant de trouver des écrans 6 bits sur les pc portables 1er prix.

La perception de la définition d’image est meilleure en HDR car il y a plus de nuances. Deux pixels côte à côte sont plus distinctif s’ils non pas la même valeur de luminosité.

La nouveauté qui apporte une amélioration de la qualité de l’image c’est plus la HDR couplé au Rec.2020 (Wide Color Gamut) que la définition 4K.

En SDR (Télévision à gamme dynamique standard) avec donc une télévision HD classique on ne peut pas avoir à la fois des détails dans les zones sombres et dans les zones claires, ce qui fait des noirs bouchés ou des blancs brulés. Faut choisir c’est l’un ou l’autre.

Vous voyez les gros aplats de noir tout moche ?

La High Dynamic Range peut permettre d’augmenter le contraste, la différence de luminosité entre les parties claires et sombres d’une image.

Y a-t-il plus de couleurs dans les films 4k HDR ?

La HDR est couplé Au Rec.2020

L’espace colorimétrique rec. 601 des TV SD (Les TV d’avant la HD) est casi le même que le Rec.709 des écrans et TV HD qui couvre environ 35,9% du spectre visible par l’œil humain, alors que l’espace colorimétrique Rec.2020 couvre 75,8% du spectre visible par l’œil humain. Ce n’est pas totalement exploité, une TV UHD (4k) grand publique qui fait 70% du Rec.2020 c’est normal. Ça correspond aux valeurs DCI-P3 sois 45.5% du spectre visible par l’œil humain.

D’après le fabriquant Hisense son laser TV présenté au CES 2019, le « TriChroma Laser TV 4K », couvre 100 % de l’espace colorimétrique Rec.2020.

Les films n’exploitent pas forcement la totalité du rec.2020. Ils sont souvent proche du DCI-P3 et ne dépassent pas forcement le Rec.709.

HDR films 4k HDR

« Spectrum Locus » c’est la vision humaine.

Sur les schémas on pourrait penser que le DCI-p3 ne change pas grand-chose mais en réalité dans certains films, on voit bien qu’il y a des couleurs qui ne font pas partie du rec.709. Des couleurs qu’on n’a pas l’habitude de voir. Des lasers, des objets magiques …

Il existe des vidéos projecteurs 1080p HDR 10 en rec.709, qui n’apportent, pas plus de couleurs.

Qui dit plus de couleurs et un panel d’intensité plus large, dit meilleurs dégradés et meilleures profondeurs de l’image.

Ça permet d’émettre des piques 10 a 100 fois plus lumineux, qu’en SDR.

Une TV SDR va avoir une luminausité d’environ 120Nits, Une LED Edge pas beaucoup plus, une OLED ou QD-OLED entre 500 et 1500Nits, une Full LED ou Micro-led de 1000 a 4000Nits. çà peut monter à 10 000Nits, c’est en évolution pérmanante. 

En vidéo projection, c’est différent. Un cinéma SDR va être à 48Nits, un cinéma Dolby (HDR) 100Nits, un Vidéo projecteur (VP) de maison peut suivant les modèles monter à plus de 200 nits. Bien que le VP soit beaucoup moins puissant que ceux des salles de cinemas, la projection est plus petite et le VP plus proche de la toile.  

Mai dit moi Jamy, les Nits, c’est fait pour les pigeons ?

Et non Fred, plus il y en a plus on se rapproche de la vision humaine. 

Si le film demande d’envoyer 1200 Nits/m2 mais que l’écran n’est capable que d’en restituer 600, l’écran va sois perdre tous les détails au-dessus de 600 ou plutot, la luminosité de l’écran va baisser pour ne pas perdre les détailles des hautes lumiéres mais il en résulte une image trop sombre. 

La majorité des valeurs d’origine sont au-dessus des capacités d’un ecran 600Nits, et l’écran fait du tone mapping, il fait correspondre les valeurs d’origine avec des valeurs adaptées à l’écran. 

Par exemple la caméra capte les valeurs réelles. 2000 Nits sur le sol, 1200 Nits sur le mur, ils mettent les infos dans le Blu ray UHD, le lecteur lit les infos et l’envoi à la TV qui ne peut pas l’afficher (Sauf certains hauts de gamme) donc elle fait du Tone mapping.

Dans les caractéristiques de la TV l’intensité lumineuse est indiquée en Nits ou en candela, c’est la même chose.

1cd (candela) = 1Nits. C’est environ l’intensité d’une bougie.

Fut un temps ou l’unité de mesure était la bougie mais elle a été remplacée par la candela avec l’avènement des lumières directives.

« Candella » ça veut dire chandelle en latin, et bougie ça se dit « candle » en anglais.

Un Nit c’est la même chose qu’une candela . Le nit c‘est l’ancien nom donné dans le système MKSA et dont l’utilisation est aujourd’hui déconseillée car supplanté en 1960 par SI, le système international d’unités.

Dans les faits, surement par habitude, les professionnels de l’image utilisent plus souvent l’appellation nit. Alors que ça fait déjà 60 ans qu’on ne devrait plus utiliser ce terme.

Le lumen c’est un flux lumineux exprimer en « Lux ». Le candela c’est une intensité lumineuse sur une surface exprimé en « cd »

Notez, qu’avec les chiffres en anglais un point est une virgule. Une virgule est un espace.

Enfin passons.

Regardez par la fenêtre, il fait jour, Il fait beau ?  Si oui, il y a environ 10 000 candelas d’intensité lumineuse sur une terrasse au soleil.

Un jour, peut-être qu’on ne pourra plus distinguer un paysage à l’écran, d’une fenêtre ouverte sur un paysage.

Tout comme l’image artificielle de certaines grosses productions HD, certains adorent la HDR, d’autres détestent.

La HDR peut être exploitée sans pour autant faire une image artificiel commerciale.

Ça donne plus de possibilités aux réalisateurs.

Ils peuvent faire du commercial, du réalisme ou de l’alternatif. Tout comme pour la HD mais en plus poussé.

Toutes les photos et vidéos qui vous présente la HDR Vidéo non pas vraiment de sens sur un écran SDR, on ne peut pas montrer la différence, on peut juste donner une idée.

Concrètement la HDR en photos, c’est plusieurs photos prises avec des expositions différentes, du plus clair au plus foncé. Certaines auront les détails dans les claires d’autres les détails dans les sombres. Puis on les assemble pour faire une image HDR avec tous les détails.

Avec une caméra c’est un peu le même principe, c’est juste que ça prend plein de photos par secondes.
L’appareil photo de votre smartphone sait faire des photos HDR. Quand vous prenez une photo HDR, il prend plusieurs photos et il en fait une photo HDR, c’est transparent pour l’utilisateur. Maintenant les smartphones peuvent filmer en HDR. Bien sûr, ça ne vaut pas une caméra professionnelle.

Il est possible d’utiliser deux caméras en même temps avec un jeu de miroirs sans tain. Une camera qui film avec un réglage pour les basses lumières et une autre avec un réglage pour les hautes lumières. Il faut que ça film à partir du même point et dans le même temps. 

Ça fait longtemps que les cameras films avec des résolutions supérieur à la HD ou à la 4K. La pellicule est bien supérieure à la 4k. C’est pourquoi on peut avoir des vieux films en FULL HD et en 4k. C’est un peu pareil pour la HDR. Les cameras à grandes plage dynamique sont arrivés bien avant les écrans avec capacité HDR 10 Bits.  On a maintenant des cameras à 32 bits si c’est pas plus. Alors que les écrans sont 10 ou 12 bits.  

La pellicule des vieux films est rescanné, et l’on récupère des détails et des couleurs que les films HD ne pouvaient pas réstituer.   

Certaines caméras sont capables de capter toutes les données d’une image HDR en même temps pour éviter les artefacts.

« A la poursuite de demain » (2015), est la première cinématique d’action diffusée en 4K à large plage dynamique au monde. »

On peut regarder sur IMDB, quelles sont les cameras utilisées dans les films.

Voici une photo HDR pour moniteur SDR, ce n’est pas le screen shot d’une vidéo HDR. Ce n’est pas la même chose.

On voit bien le gain de détails sur le côté du camion et dans les nuages.

SDR VS HDR films 4k HDR

Exemple photo HDR films 4k HDR

HDR commercial films 4k HDR

Mais dit moi Jamy, ça doit exploser les yeux les piques lumineux ?  je n’ai pas envie d’un paparazzi à la maison.

Et oui fred, c’est fait pour en prendre pleins les yeux.

Ton œil mange de la lumière bien plus puissante du matin au soir et ça ne l’a jamais rendu obèse.

C’est même le seul organe qui ne grossit pas, tout au long de la vie. C’est pour cette raison que les bébés on des gros yeux. C’est véridique.

Mais pendant que tu te la coules douce devant ton film, l’iris elle bosse, elle.

Ce n’est pas la pupille qui travaille, car la pupille est puits de lumière. C’est l’iris la jolie couleur qui l’entoure qui fait le taf.

Les pics lumineux sont souvent sur une toute petite partie de l’image, ça donne du relief. Un pic lumineux va par exemple être sur le reflet d’une vitre sur 1cm², le reste de l’image ne serra pas très lumineuse et réstera sous les 300cd. 

Voici des mesures de luminosités en cd/m² (En Nits) à l’extérieur un jour de ciel gris, avec un peu de soleil. (Sur l’appareil, c’est indiqué en cd mais il dit Nits)

De jour, nos yeux sont capables de voir de 1 à 100 000cd/m2 alors que dans un environnement sombre on va voir environ de 0.01 cd/m2 à 1000 cd/m2

Vous pouvez lire mon article sur la lumière bleue

L’Ambilight, c’est quoi ?

l’Ambilight, c’est des leds de couleurs dynamiques autour de l’écran.

Soit c’est fourni avec l’écran, soit on l’achète à part, sois on le fabrique avec un Raspberry pi.

En théorie, ça augmente l’immersion, sensation d’image plus grande, Mais ça ne plaît pas à tout le monde.

Il y a des modelés qui se branchent en HDMI mais attention de ne pas brider votre HDMI 2.1 avec un HDMI 1.4. Sinon vous pouvez dire au revoir a la 4k HDR … 

D’autres fonctionnent avec un capteur que l’on pose devant l’écran. Ils ont l’avantage de fonctionner même si la source ne provient pas de l’HDMI. Mais ils sont moins réactifs ce qui fait un léger décalage, le mur va s’éclairer de la couleur de l’écran avec un temp de retard. Ce type de modèles réagit aussi si on allume la lumière.

Il y en a aussi qui fonctionnent via USB sur PC ou qui se branche en USB sur TV Android. Là il n’y a pas les contraintes de l’HDMI, mais il ne faut pas s’attendre à la même qualité que sur un téléviseur Philips Ambilight, c’est souvent du bas de gamme avec des couleurs fluos qui ne corespondent pas.

Il y a beaucoup de réglages et de problèmes.
Si le film a des bandes noires, les leds restent éteintes au-dessus et en dessous de l’écran a moins de changer un réglage pour analyser les couleurs, non pas sur le côté mais plus proche du le centre de l’écran.

Autre problème, s’il y a la tête d’un acteur sur le côté de l’écran, l’ambilight peut projeter la couleur de peau sur le mur. Ce qui donne un peu la sensation qu’il y a une deuxième tète sur le mur à côté de l’écran.  C’est un probléme qui n’est peut être pas présent sur les modéles hauts de gamme. 

Il y a la solution Hue Play, mais ça ne fait qu’une seule couleur unie, la couleur majoritaire de l’écran. C’est quand même pas mal. 

Vous trouverez plus d’info sur se site: https://ambimod.jimdo.com/2017/06/18/comparatif-des-3-offres-ambilight-%C3%A0-venir-les-plus-attrayantes/

L’ Ambilux utilise des pico projecteurs plutôt que des led.

Dans la nature, notre vision est nette là où l’on regarde, le reste est flou, mais constitue l’environnement.

Dans certains casques de réalité virtuelle (PSVR 2), un capteur détecte là où l’on regarde. Puis le casque floute le reste de l’écran, c’est indétectable par l’utilisateur, qui reste totalement plongé dans son environnement. Ça permet de gagner de précieuse ressource GPU.

l’Ambilight c’est un peu le même principe.

Quel taille d’écran, pour quel distance ?

Pour un écran SD, un œil parfait ne peut plus distinguer les pixels à partir d’une distance supérieure à :

4,55 mètres pour un 55 pouces (Donc sois on met son canapé très loin, sois on voit les pixels)

Pour un écran Full HD on ne peut plus distinguer les pixels à partir de :

93 cm pour un 27 pouces

1 mètre 90 pour un 55 pouces.

2,25 mètres pour un 65 pouces (Un UHD 4k est utile si le canapé est plus proche mais le minimum recommandé est de 1M97)

Pour un moniteur Quad HD

70 cm pour un 27 pouces. (Pour du jeu, un Quad HD 120Hz est préférable à un 4k 60Hz)

Pour un écran UHD,

47 cm pour un 27 pouces (La UHD a du sens pour un moniteur de bureau)

95 cm pour un 55 pouces (Le minimum recommandé est de 1m67)

1,13 mètres pour un 65 pouces. (Le minimum recommandé est de 1m97)

1M30 pour un 75 pouces. (Le minimum recommandé est de 2m27)

Au-delà de ces distances, la qualité est peut être subtilement meilleure en UHD mais ce n’est pas la définition l’acteur majeur du gain de qualité.

C’est plutôt grâce à la technologie HDR et au reste. 

Le sport et les reportages ainsi que les concerts en 8k devraient se démocratiser, ça permet notamment le zoom numérique. Pour les films cinémas, il faudra attendre beaucoup plus longtemps.

En HD 1080p, même avec une image projetée de 2 mètres de diagonal à 3 mètres du canapé on ne peut pas distinguer les pixels.

Au-dessus, faut choisir entre voir les pixels ou passer à une définition 4k.

2 mètres de diagonal à 3 mètres de distances est sous les recommandations d’immersions de THX, SMPTE et DTE.

L’intérêt de là de la 4k ce récent plus si on respecte les dimensions recommandées pour une immersion maximale.

Car pour suivre les recommandation THX, l’image est tellement grande qu’en 1080p on ne peut pas respecter à la fois les recommandations de distance et de taille d’image, on se retrouve forcement en dessous de la distance minimale pour ne pas voir les pixels.

En pratique, si vous dépassez un peu les recommandations vous ne verrez pas les pixels, j’ai 10 sur 10 aux yeux et je ne les vois pas. C’est plus la qualité de l’encodage qui joue.

Un écran de 100 pouces donc avec une base de 2,21 mètres à une superficie deux fois plus grande qu’un écran 70 pouces et donc des pixels deux fois plus gros.

Sur de tel dimension, le vidéo projecteur est la seule option raisonnable financièrement.

Même si vous passez à la 4k vous regarderez encore régulièrement de la HD. Sur une trop grande dimension les défauts de la source seront plus visibles.

Il se dit que l’immersion en home cinéma devient vraiment prenante à partir de 2 mètres de base.

Avoir une image très grande, c’est moins reposant. Tout le monde n’apprécie pas.

Pour avoir testé Netflix en 4K sans HDR et avec HDR sur la TV haut de gamme, c’est surtout la HDR qui fait la différence.

Le poids du film a son importance, moins il est compressé mieux c’est. Un même film peut être propre avec un poids de 3Go mais mettre une grosse claque avec un poids de 80Go. Bien que le rapport poids qualité est netement plus intéressent sur le 3Go.

Voici un rapport de France télévision en PDF qui confirme mes propos.

http://idfrancetv.fr/wp-content/uploads/2018/06/A-quoi-sert-la-8K-_.pdf

Le calcul de la distance en fonction du nombre de pixels existe depuis bien plus longtemps que la 4k. et d’expérience je peux vous dire que la 4k en 8bits sans HDR ça ne change pas grand-chose. A moins d’être collé à l’écran.

Vous pouvez faire vos calcules sur ce site http://jelnet.free.fr/jlnt_scrc.htm

Et faire le test avec votre écran.

Pour faire simple :

En 16/9, la distance minimale pour une personne qui a des capacités visuelles parfaites est de :

2.9 fois la hauteur pour un écran HD

1.5 fois la hauteur pour un écran 4k ou 8 k.

En deçà de ses distances, on perd en détail, au-delà de ses distances on perd en champ de vision.

Sans prendre en considération la définition :

Le cinéma recommande un champ de vision de 54° et monte même à 70° en IMAX.

Avec un angle de vision supérieur à 61° on perd en détail, non pas à causes des pixels mais à cause de la capacitée de nos yeux.

À une distance de 3m, la distance généralement constatée dans les ménages :

Un champ de vision de 54° correspond à un écran plat de 3m de large. Ce qui est supérieur au maximum recommandé de la HD

Le maximum pour ne pas trop perdre en détails est 61° sois environ 3m65 de large. Ce qui est inférieur à la taille maximal pour ne pas voir les pixels avec de l’UHD.

L’IMAX est à 70° mais l’image IMAX est plus rognable.

Distance ecran 4k

Les yeux balaient la scène, pour fournir aux cerveaux une image net plus grande.

Le champ de vision d’un conducteur se rétrécit avec la vitesse car ses yeux balayent moins la scène.

L’immersion est tout de même plus grande à bonne distance d’un grand écran qu’à petite distance d’un petit écran, même si le champ de vision couvert est le même.

Il ne faut pas non plus être trop près, mais il est plus économique de se rapprocher a 2,5 mètres que d’acheter plus grand.

« – THX recommande sur un écran 16/9, un angle de vision horizontal de 40 degrés et de ne pas devoir lever ou baisser les yeux de plus de 15 degrés pour regarder le milieu de l’écran. Plus c’est centré mieux c’est.
– La SMPTE recommande une distance de 3 fois la hauteur de l’écran (2.9 en 1080p).
– DTE recommande une distance de 2 fois la racine carrée de la surface de l’écran. »

Vous pouvez vous faire une idée de la taille de votre future écran avec une application de réalité augmenté sur smartphone tel que coolblue.

Oui, tu est bien gentil, mais tu peux pas nous calculer tous simplement la taille recommandé ?

Il y a un site pour ça.

https://www.distance-taille-ecran.fr/index.php

Faite votre propre calcule:
https://www.distance-taille-ecran.fr/taille-ecran-hc.php

Un guide:

https://www.son-video.com/guide/a-quelle-distance-doit-on-regarder-la-tv

UFC que choisir à fait un petit test sur 25 personnes. Ils recommandent une distance optimale de 3,7 Mètres pour un 55 pouces 4k mais 3.2m pour un 55 pouces 1080p. ça n’a pas de sens. Preuve que la difference est peu ou pas perceptible ?
https://www.quechoisir.org/conseils-televiseur-la-distance-de-vision-n4065/

Vous devez faire un choix entre:

  • Tirer avantage de la 4k en vous plaçant dans la zone ou l’on verrait les pixels en 1080p, mais ne plus pouvoir regarder de la 1080p sans voir les pixels
  • Ou vous placer dans la zone ou même la 1080p est suffisamment définit pour ne pas voir les pixels.

Vous verrez mieux les détails sur un grand écran, même si vous êtes dans la zone 1080p.  Dans le cas d’un video projecteur, si la projection dépasse par exemple 2M de base, le minimum recommandé pour l’immertion, la luminausité est moins forte et donc moins favorable à la HDR. Un video Projecteur 1080p HDR lazer est donc sur une base de 2M à 3M de distance, une solution qui pourait paraitre optimal. Pour une image plus grande le prix n’est plus du tout le même car il faut du 4k natif et plus de luminausité. C’est actuellement beaucoup beaucoup plus cher. Au fil des années l’écart va se réduire. Pour de la HDR de qualité, il vaut mieux opter pour une TV de plus de 1000cd.

L’audio Dolby Atmos c’est quoi ?

Pour ne citer que les plus connus et le plus courant sur nos Blue Ray. Il y a le Dolby digital sorti en 1992, le DTS moins compressé sorti en 1993 et le Atmos sorti en 2012.

Que le son du film soit proche, éloigné, au-dessus (en général par ricochet sur le plafond) ou derrière les spectateurs, avec l’audio Dolby Atmos la localisation précise des éléments du film à l’image ou hors champs offre une immersion sonore tridimensionnel particulièrement réaliste.

Ce n’est pas juste avoir du son qui arrive du plafond la nouveauté. La grande nouveauté c’est les objets audios. Le principe c’est d’émuler un objet audio du film pour qu’on l’entende comme si on l’entendait dans la vraie vie, pas comme s’il sortait d’une enceinte. On émule les sons et on peut déplacer chaques objets audio ou bon nous semble dans toutes les dimensions en fonction de notre position et des autres objets. Pour nous plonger totalement dans l’environnement sonore comme si on y était.

On peut gérer le volume et la position de 128 objets en simultané mais on ne peut pas prendre en compte la réverbération de l’environnement virtuel. Réverbération qui est très présente en situation réel.

Ça marche même avec juste une barre de son devant nous, mais plus il y a d’enceintes plus c’est efficace, C’est beaucoup plus éfficasse avec les enceintes à l’arriere. Un 5.1 non Atmos c’est mieux qu’une barre de son Atmos seule. 

La localisation des sons ne doit pas nous faire oblier l’importance de la qualité du son, sont timbre, sa couleur, ce qui nous fait vibrer. Les puristes vous dironts qu’un son artificiel, n’equivaut pas un son naturel. Un objet audio est moins qualitatif qu’un son non retouché.

Tout n’est pas obligatoirement en objets audio, la musique par exemple.

Je vous met la pub pour etre plus claire.

 

Il existe aussi le son binaural, tres peu utilisé dans le monde du cinema, on en trouve par exemple dans des documentaires.

ça reproduit la perception sonore naturelle avec un casque audio.

Les tympans de l’auditeur reçoivent des ondes similaires à celles reçues en situation réelle. Vous comprenez bien que si on est capable de générer les mêmes ondes et la même pression acoustique qui arrive sur les tympans qu’en situation réelle, le cerveau va interpréter les distances et la direction comme pour un son naturel.

AUDIO DOLBY ATMOS

Un son atmos dans un jeu video peut être converti par le jeu en son binaural au casque. Un simple casque stéréo suffit. Pas besoin d’avoir un casque gamer 7.1. Si vous avez par exemple un son mono derrière vous coté droit, il va être mixé pour être diffusé d’une certaine manière a l’oreille droite et d’une autre a l’oreille gauche, en prenant en compte les petits échos que vos oreilles et l’environnement auraient produits dans un environnement naturel. De cette manière vous percevez le son comme s’il provenait de derrière vous. 

Le comportement du son dans un jeu, peut être calculée de la même manière que le comportement de la lumière, des reflets.  Les rebonds des ondes sur les différentes matières. On utilise pour ça les coeurs RT des cartes graphiques modernes. 

Dans la nature, nos mouvements de tête nous aident à discerner la provenance d’un son. De nouvelles technologies sont dejà sur le coup. 

Allez mettez votre casque et ecoutez.

Atmos et s/pdif compatible ?

Vous êtes nombreux à être en s/pdif (câble Toslink). Malheureusement, l’Audio Dolby Atmos a un débit top élevé pour passer par l’ optique s/pdif. Via ce dernier l’audio sera donc en stéréo et pourra éventuellement être lu en DOLBY SURROUND PRO LOGIC II. Schématiquement, c’est du 5.1 où la localisation des sons est géré par la machine et non pas par le réalisateur, ce qui est nettement moins bien. Donc même avec un 5.1, si vous etes en s/pdif vous serez en stéreo. Et oui, c’est la grosse loose. Mais vous pouvez peut etre passer en analogique.

Les données Atmos des Blu-ray UHD sont une extension de TrueHD pour maintenir la compatibilité descendante. Si vous lisez du Atmos, les données d’extension Atmos sont décodées par un récepteur compatible Atmos. Si votre récepteur n’est pas compatible Atmos, les données d’extension sont tout simplement ignorées et la bande sonore est décodée en Dolby TrueHD standard.

Vous devez passer par l’HDMI pour profiter du son Atmos. Attention l’HDMI ARC n’est pas compatible avec l’audio 7.1. Il faut un HDMI eARC ou HDMI pour le son ATMOS et DTS:X.

Notez que les pistes VF, ne sont ne généralements pas en Atmos donc si c’est en Dolby Digital ou en DTS (non HD) ça passe vias le s/pdif.

Le 5.1 c’est quoi ?

Pour le commun des mortels, un 5.1 c’est 5 enceintes et un caisson basse. Les gens qui ont un système 5.1 sont équipés de la sorte généralement d’où la confusion. Mais contrairement à ce qu’on pourrait penser le « .1 » ne désigne pas une enceinte, mais symbolise une fraction de la fréquence. Les basses fréquences en l’occurrence parce que seule la partie basse des fréquences est dirigée sur ce canal.

Même si on y ajoute 2 caissons basses et 6 surround, ça sera toujours du 5.1 car le nombre de canaux reste le même.

Un 7.1 c’est 7 canaux horizontaux et un basse fréquence.

Un 7.1.2 c’est 7 canaux horizontaux, un basses fréquences et deux canaux verticaux. Au plafond.

À ne pas confondre avec un 9.1 et ainsi de suite.

Certaines TV OLED font vibrer la totalité de la dalle sur laquelle est affichée l’image. De ce fait elle fait office d’enceinte.

Pour rappel le son c’est la vibration de l’air et de la matiére. 

Un haut-parleur est constitué d’une membrane qui bouge à l’aide d’un aimant électromagnétique, ce qui fait bouger les molécules de l’air un peu comme une vague dans l’eau. La vibration du haut parleur ce répercute de molecules à molecules et arrive au tympan de l’oreille. Ce qui fait vibrer le tympan. La vibration est convertie en signal electrique et est envoyé au cervau. 

Un micro, ça fonctionne un peu comme une oreille. 

Un casque à réduction de bruit va enregistrer avec un micro le son qui arrive à lui et emmètre une vibration sonore inverse. Si l’air est compressé, la membrane du haut-parleur du casque va être tirée en arrière pour le décompresser pile au moment ou la vague sonore arrive à son niveau. La vague sonore est ainssi réduite quand elle arive au niveau du tympan. 

Il y a maintenant des kit son Atmos qui utilise l’ IA sans rebond sur les murs avec des micro qui auto qualibre le tout.  Une bulle sonore avec juste 4 enceintes et un boomer. 
Voire la video de PP:
https://youtu.be/secU0zN3f2w

Cliquez pour voir la suite page suivante

Pourquoi les scenes de traveling sacades ?

C’est normal, les films sont en 24 images seconde. Pour parer à ce problème, nombreux sont les téléviseurs qui permettent via une option « Motion Flow » ou autres truc motion, d’insérer une ou plusieurs images virtuels reconstituées, entre chaque image. Ça créer une image virtuelle en se basant sur l’image précédente et l’image qui suis. ça a ses qualités mais ce n’est pas exempt de défauts.

Les réalisateurs recommandent souvent de désactiver les options permettant de fluidifier l’image et autres artifices. Elles sont généralement activées par défaut mais dénature l’image et peuvent donner la nauser. Elles ne permettent pas de bénéficier d’une expérience cinéma fidèle, de retranscrire le travail  du réalisateur sur l’image. Mais libre à chacun d’avoir ses préférences. Les moniteurs PC ne sont pas concernés.

MadVR permet aussi de faire de la compensation de mouvement avec en option la possibilité que se sois actif automatiquement seulement quand c’est utile sur les scénes qui posent problémes. ( Dans rendering/smooth motion)

Même si le blu-Ray UHD est techniquement capable d’afficher 60 images seconde, communément appelé le HFR, le High Frame Rate. Ça n’est pas encore démocratisé. A ce jour, le film 4k le Hobbit en 48 images/s présente des défauts similaires au  « Motion flow » des téléviseurs. Ça a été vivement critiqué pour ça et aussi parce que les décors paraissaissent moins réalistes. À cause de la qualité d’image qui permet de voir les décors trop en détails.

Au début du 20e siècle les films muets etaient en 12 puis 16 images par secondes, il n’était pas possible de retranscrire correctement l’audio sur la bande avec un tel débit, les sons aigus ont besoins de plus de vitesse. Avec l’arrivé de l’audio, ils sont donc passés à 24 img/s.

Ce qui a bien sûr aussi amélioré la fluidité. Vu le prix élevé de la pellicule, le 24 img/s est devenu la norme.

Et non, on ne voit pas à 24 img/s. C’est la persistance rétinienne qui diminue la sensation de scintillement et c’est l’effet bêta qui donne l’illusion de mouvement.

Voici une liste de film en HFR

https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_films_with_high_frame_rates

L’augmentation de la fréquence, autrement dit de l’exposition aux images améliore la netteté.

La qualité est largement supérieure en 120HZ qu’en 60Hz.

L’augmentation de la définition sans augmenter la fréquence nous affiche des images plus détaillées, mais floues dans les mouvements. Il faut donc augmenter la fréquence et la définition en même temps.

D’apres Orange, à distance règlementaire une image full HD a 120Hz est deux fois plus qualitative qu’une image UHD a 60Hz.

La captation et toute la chaine de production doivent se faire à haute fréquence.

Le gain en qualité est si important qu’un décor qui parait réaliste en 60Hz ne fait plus illusion à 120Hz.

Les effets de flou de bougés et de saccades sur les mouvements rapides disparaissent à partir de 250 Hz.

Il faut que l’image sois net mais qu’on garde la persception de mouvement, une image trop net peut casser cette persception.

Plus le temps d’ouverture est faible plus l’image est nette, mais en contrepartie il y a moins de lumière qui entre, ce qui oblige à avoir un éclairage adapté. Le plateau de Billy Lynn un film en HFR etait 5 fois plus eclairé.

Merci à safe, Membre de HCFR pour son rapport très détaillé et technique sur le sujet.

https://www.homecinema-fr.com/forum/vers-l-ultra-hd/synthese-l-ultra-hd-4k-hdr-hfr-blu-ray-hdmi-2-0-etc-t30052759.html

Cliquez pour voir la suite page suivante

La 3D, Lunettes à occultations alternées et multiprogramme…

Cette autre article du Blog vous donnera les bases.

https://microgitech.fr/des-lunettes-qui-bloquent-la-lumiere-des-ecrans/

Il existe plusieurs tipes de lunettes

Les lunettes à polarisants :

« Chaque œil ne reçoit que l’image qui lui est destinée, grâce à la polarisation de la lumière. La lumière destinée à l’autre œil ne traverse pas le filtre polarisant des lunettes, car son orientation ne la laisse pas passer. » C’est les lunettes qu’on trouve dans les cinemas 3D. 

Lunettes à occultations alternées :

« Le projecteur ou le téléviseur émet alternativement à une cadence rapide, l’image destinée à l’œil droit, puis celle destinée à l’œil gauche. Un système électronique installé sur les lunettes et synchronisé avec l’émetteur de l’image rend opaque les lunettes alternativement du côté droit et du côté gauche, de manière que chaque œil reçoive l’image qui lui est destinée. L’alternance des occultations est commandée par un fil ou un récepteur infrarouge. »

Et j’en passe.

De ce fait il est techniquement possible que deux personnes regarde un programme diffèrent sur le même écran. L’écran alterne par exemple une image de Canal + et une image de Arte. Les lunettes nous font voir que les images de Arte ou que les images de canal +. Que se sois un jeux video un  Blu Ray ou une chaine TV qu’importe.

ATTENTION, ATTENTION, ATTENTION, ATTENTION, ATTENTION

_________________________________________________________

Image sombre et couleurs fausses sur film 4k HDR, pourquoi ?

Je vous envoie vers mon article dédier:

HDR trop sombre, voici la solution


Pour la fluidité, si le processeur n’est pas assez puissant il faut activer l’accélération matérielle pour que la carte graphique soulage le CPU. Des problèmes de fluidité et autres peuvent être corrigés en mettant à jour les pilotes, les codecs et les logiciels.

Si le logiciel open source est installé sur une solution matérielle qui décode le DV (Dolby Vision) et qui a donc payé la licence. Le logiciel peu légalement intégré la fonctionnalité pour lire du DV.

Sur le windows store vous avez le logiciel Dolby Access (payant aprés 1 moi d’essai, 18€) pour lire du Dolby Atmos.

Pour le moment il n’y a pas de lecteur PC compatible Dolby Vision, la GTX 1080 prend en charge Dolby Vision avec des pilotes a jours mais seulement pour les jeux. kodi 19 ou plex prend en charge DV mais sur Android. il faut une Apple TV ou une Andoid box tel que la shied de Nvidia pour profiter du DV.

Certains jeux PC sont en Dolby Vision.

MPC avec les bons codecs, les bon filtres et bien réglé à toujour donné une meilleur image que VLC, mais VLC est plus simple d’utilisation.

C’est loin d’être nouveau, mais un filtre, c’est la même chose qu’un codec sauf que ça utilise une architecture Windows plus récente. C’est des fichiers d’algorithme qui permette aux lecteurs vidéo de votre PC de lire toutes sortes de formats, certains algorithmes sont plus qualitatifs que d’autres. VLC n’utilise pas les fichiers de filtres et de codecs en question, il utilise ses propres modules. C’est plus simple, mais pas forcement plus qualitatif.

Voici un exemple de 2011 avec un film HD.

Merci à CBme du forum club.myce.com pour ses Screenshot.

Vous pouvez voir ici la comparaison du mapping HDR entre VLC 2.2.8 et VLC 3 et MPC couplé a MadVR

Kodi permet de se faire à peut pres tous ce que vous pouvez imaginer et plus encore. Mais ça n’est pas des plus simples à prendre en main pour les fonctionnalitées avancées.

Dans l’exemple, il sagit de streaming pirate et chaines TV piratées. Ne le faites pas c’est passible de 3 ans de prison et une tres grosse amende.  Mais ça peut aussi être utilisé pour faire son propre serveur streaming avec ses propres films 4k HDR.

ça permet si vous avez la fibre, d’accéder à sa médiathèque partout sur tout support, tablette téléphone, PC chez soi ou chez ses pote ou même en 4G. Les jaquettes, descriptions, bandes-annonces… se chargent automatiquement.

Personnellement,  j’en ai pas l’utilité.
A quand une offre légal de qualité, avec une belle présentation et un max de contenus ?

Netflix est déjà une belle avancée, mais d’autres acteurs vont arriver sur le marché et s’approprier des œuvres en exclusivité.

Par exemple HBO, Disney… et leurs grosses médiathèques.

La 4k en HDR10 nécessite un ecran HDR pour avoir les bonnes couleurs et l’image plus claire.

La vidéo sur YouTube est fortement compressée, avec perte de qualité sinon vous ne seriez pas nombreux à pouvoir la lire.

Le même film en 1080p  8 bits sans HDR

Ce n’est pas un bon film, c’est juste pour comparer.

C’est le 1er film 4K Ultra HD Blu‑Ray labellisé à la fois HDR Dolby Vision et HDR10+

C’est bien beau mais à ce jour youtube est HDR10, ils non pas la licence Dolby Vision donc …

Cliquez pour voir la suite page suivante

Quel est la configuration minimal pour lire de la 4k HDR ?

Il est fort probable si vous n’avez pas un processeur 7ème génération intel (2017) ou un rysen d’AMD équipé d’un traitement H265/HEVC 10 bits que votre processeur ne puisse pas traiter la vidéo sans saccades ou freezes. Il faut donc, régler votre lecteur pour exploiter la puissance de votre carte graphique. Ce qui n’est pas sans nous rappeler les débuts de la HD. Pour lire de la HDR, il faut une sortie HDMI 2a. Les cartes graphiques inférieures à la génération des GTX série 900 (2014) ne sont pas compatibles avec la HDR. Les GTX900 sont compatible HDR10 statique via HDMI.  Les GTX10 serie et plus, sont compatibles HDR Dynamique via HDMI et display port 1.4.

Si le film est compressé, il utilise moins de débits.

Pour avoir Netflix en 4k sur PC. Il faut le DRM playraidy 3.0 (Dispo à partir des CPU kabi lake (2016) GTX 10 Serie (2017) Ryzen 2eme gen et radeon RX400/500/5000/NAVI (2018).

Les GTX 1660 et les RTX 2000 sont en HDMI2.0b. Pour béneficier en jeu du HDR G-Sync HD il vous faut un ecran compatible et au moins une GTX serie 1000 et utiliser de préférence la sortie display port 1.4. . Il faut aussi etre sous windows 10 avec pilotes a jours. Il est possible d’avoir du VRR en HDMI 2 avec certains appareils. Pour le HDMI 2.1. Il faut la génération des RTX 30xx …

Côté AMD, les séries RX 400 et RX 500, la Radeon 7 et les haut de gamme Vega Sont compatibles. Prochainement peut être les Navi aussi.
Les R9 série 300 sont en HDMI 1.4b et DisplayPort 1.2, mais vous pouvez avoir un HDR 8Bits de mauvaise qualité. Limité en 4k à 30 FPS.

Si votre CPU sature, avoir une plus grosse carte graphique peu régler le probleme.

On pourait se dire, C’est quand même une aberration de consommer plus de 500Wh pour traiter la vidéo.

Ex: Sur VP 1080p HDR:

  • CPU i7 4790 (de 2014) sature a 100%
  • GPU GTX 970 ( 2014) est à 80%.
  • Grosse vidéo HDR saccade, mais petite vidéo HDR passe.
  • Le PC est en PLS, des flammes sortent du pot d’échappement.

Si on remplace la carte graphique par une RTX 3060 (2021):

  • Grosse vidéo HDR ne saccade plus
  • CPU redescend a 20%.
  • GPU a 60% sans compromis sur la qualité dans les réglages de madVR.

Le PC ne surchauffe plus et ne sature plus, il consomme beaucoup moins et tout va bien.

Apres la tempête, les vacances. 

Le GPU n’a plus besoin de faire sous traiter au CPU une partie de sont travail. 

Connecté à un écran HDR FreeSync 2. Les cartes compatible HDR et FreeSync standard fonctionnent aussi en FreeSync 2 et en HDR.

MadVR est très gourmand en ressource, car il analyse 8 millions de pixels 24 fois par seconde et traite les images a la vollé, couleurs, lumineusité, grain … 

La HD à ses débuts ça mettait aussi le CPU et les cartes graphiques des grosses config à saturation, ça demandait des connaissances techniques.  Maintenant un petit PC de rien du tout peut lire de la HD sans faire de manip particulaire.

Il fut un temps où il fallait un gros PC pour lire de la bouilli de pixel 144p. 

Pour lire vos Blu Ray UHD sur PC, il faut :

  • Lecteur BD-UHD
  • Ecran compatible HDCP 2.2
  • CPU intel de 7, 8 , 9 ou 10 eme géneration AMD n’est pas compatible

(11 et 12 eme géneration plus compatible car la securité de BD UHD repose sur SGX)

  • Ne pas utiliser la carte graphique mais l’IGP du CPU.
  • Windows 10 (Windows 11 n’est plus compatible)
  • Le logiciel Power DVD

Ce n’est pas compatible Dolby Vision.

Merci à Hardware Mag pour la completion.

Créer une copie des ses disques

Pour vous faire une Médiatéque Plex, Kody ou autre, et ainssi avoir une médiatéque moderne et de meilleur qualité que les services de streaming tout en préservant vos disques. Vous pouvez utiliser si c’est légal dans votre pay, un lecteur BD-UHD flashé et les logiciels M*** *** (compatible DV) et H********. J’ai mit des étoiles, car je ne suis pas sur que se sois légal de donner leurs noms. C’est facile à trouver, c’est connue depuis longtemp, c’etait déja utilisé pour les anciens supports.   En france on paye une taxe copie privée, en contre partie on est autorisé a faire une copie de sauvegarde de nos CD. Si vous ne le faite pas ils finiront par être innexploitables. 


La copie privé est t’elle légal s’il y a des DRM ?

https://www.multiroom.fr/a-t-on-le-droit-de-copier-ses-dvd-et-ses-blu-ray/#:~:text=En%20France%2C%20la%20copie%20priv%C3%A9e,%C2%BB%20(affaire%20Mulholland%20Drive).


« Clause de non-responsabilité :
les lois sur le droit d’auteur varient d’un pay a l’autre. Le contournement des DRM n’est pas légal dans tout les pays, même dans le but de faire une sauvegarde personnelle d’un disque. Renseignez-vous sur les lois vous concernant avant de lancer un logiciel d’extraction de Blu-ray/DVD pour un usage personnel. Et évidemment, n’utilisez pas de tels logiciels pour partager du contenu ou extraire des disques que vous ne possédez pas. »

La HDR dans le jeux videos .

Pour al HDR dans les jeux vidéo, il y a la même problématique. Nombreux sont les jeux où la HDR est mal réglée avec pour conséquence, des blancs brulés, des noirs bouchés, des couleurs fluo …)

Ils font donc de la HDR dynamique. Pour ça, il faut que le jeu, le lecteur, donc la console ou le PC et l’écran soient compatibles.

Il y a les jeux en Dolby Vision et les jeux en HGIG. En gros c’est le même principe, proposer de la HDR Dynamique. De la HDR qui s’adapte aux capacités de votre téléviseur.

Est compatible HGIG:

-Windows 10 est supperieur

-PS4 et supperieur

-XBOX One S et supperieur

HGIG envoie la calibration « minimum 0.1cd » , « max 600cd ou 1000cd ou 4000cd ou 10 000cd ». Il faut un écran de 600cd minimum pour avoir une HDR dynamique de qualité. Sous cette valeur, la courbe PQ serra faussée. 

Sinon, il peu y avoir des réglages manuels dans les options des jeux.

EX : Deathloop PC offre des réglages HDR manuels mais RDR2 PS4 ne permet pas d’ajuster la HDR manuellement.

(Le noir HGIG est a 0.1cd. Les TV premium Led sont a 0.05cd, les Oled sont a 0.0005cd. Les VP sur toile grise on de meilleurs noir que les TV led classiques.)

Voici la liste de jeux compatible HDR.

https://cosmo-games.com/jeux-compatibles-hdr-ps4-pro-xbox-one-pc/

Les BOX 4k

Si votre PC n’est pas assez puissant, vous pouvez changer votre carte graphique ou sinon, une Box 4k sous Android TV vous permettra a petit prix de visionner des films 4k HDR.
ANDROID TV

Si vous voulez pas trop dépensser, Xiaomi , n’est pas cher comparé à la concurrence. Sous Android TV, elle est compatible 4k HDR et avec les lecteurs Kodi, Plex, Molotov TV, Netflix, Prime video, IPTV… De plus elle integre Google cast pour envoyer le contenu de votre smartphone en toute simplicitée sur votre ecran via le WIFI. Pour du streaming 4k via Neflix c’est bien, par contre pour du gros fichier 4k bien lourd c’est pas assez puissant.

Cette video vous en dira plus:

Lecteur 4K

Sinon vous avez la Shild. Trois fois plus chère, mais plus réactive sur les mises à jour, plus puissante, plus fluide dans les menus. Elle permet en plus de faire du jeu android exigent ou de streamer des jeux PC.
La Shild pro 2019 peut décoder le DV mais seulement celui des plateformes de streaming et les MP4 simples couche, ça va évoluer elle est tres bien tennus à jour. 

Lecteur 4k et jeux

Vous pouvez aussi utiliser une Xbox ONE X ou S ou un Apple TV compatible avec le dolby Vision des plateformes de streaming ou un Zappiti …

Si vous êtes équipé d’une TV, même une milieu de gamme. Cette dernière devrait être équipée d’un lecteur capable de lire les films 4k HDR,via USB. L’idéal, c’est qu’elle puisse lire le mp4, le MKV et le M2TS.

Pour ce qui est du Dolby Atmos via USB  c’est une autre histoire.

Atention, chaque appareils à ses avantages et inconveniens assurez vous que lecteur et récepteur sois compatible avec les normes voulut. ex: HDR10+, Dobly Atmos , Dolby Vision

Si vous restez sur PC.  Un clavier multimédia peut faire office de télécommande, c’est pratique. C’est le Microsoft All-In-One Media qui tire son épingle du jeu.

 

 

Clavier PC Home cinema

Quel cable HDMI pour la 4k ?

Il y a différentes normes d’HDMI (de 1.0 à 2.1) mais pour faire simple il y a :

Le HDMI Standard, adapté a du 720p et au 1080i

Le HDMI High Speed(1.4) pour du 1080p 60 Hz ; 1080p 24hz 3D ; et 2160p 30Hz HDR

Le HDMI Premium High Speed (2), capable de gérer de la 4K 60Hz HDR prevu pour un débit de 18Gbps

Le HDMI Ultra High Speed (2.1) pour de la HDR 10+ (dynamique) de la 8k et plus. Qui permet tout de même un débit de 48Gbps.

En réalité se sont les mêmes câblages, c’est la section du cuivre et le blindage qui change, pour éviter les pertes et les interférences et permet ainsi de faire passer plus de débit sur de plus longue distances. Le HDMI 2.1 a un canal en plus mais ça reste le même câblage.
La norme HDMI 2.0a ou 2.0b sont des normes de périphériques pas de câble. C’est logiciel, on peut si le constructeur le permet passer d’un « hdmi2 » à un « HDMI2.0a » avec une mise à jour.

HDMI2.0a permet la HDR statique.

La norme HDMI 2.1 permet le plein support de la HDR dynamique et aussi le 120Hz et le VRR.

Le taux de rafraîchissement variable « VRR » élimine ou réduit les retards, les saccades et les déchirures de la trame pour un mouvement plus fluide dans les jeux.

Les cartes graphiques GTX de serie 1000 et plus prénnent en charge VRR,  c’est l’équivalent du Freesync de AMD ou du G-sync de Nvidia. Ça permet d’éviter le phénomène de tearing (déchirure en anglais) .

Ça synchronise les FPS

(Frames per second correspond au nombre d’images envoyer par seconde a l’ecran )

avec le rafraichissement de l’écran

(le nombre d’affichages des images par secondes exprimées en Hz).

Ce qui évite en jeu, d’avoir deux frames (images) en même temps à l’écran au moment où il fait son cycle de rafraîchissement. Qui aurait pour conséquence d’avoir affiché à l’écran deux moitiés de frames distinctes, une moitier en bas de l’écran, une moitier en haut décalées dans le temps avec une déchirure au milieu.

Le rafraichissement de l’écran est un balayage de bas en haut de l’écran.

Dés que l’ecran recois l’image de la carte graphique, l’ecran l’affiche, peu importe à quelle ligne de pixels en est le balayage vertical de l’écran.

Voici un exemple ou le balayage n’est pas syncronisé avec les fps

Jeux 4k

Avec les ecran non compatibles on utlise depuis longtemps une option de synchronisation verticale qui permet d’éviter ce phénomène, mais cette dernière génère de l’input lag , un retard entre ce qu’il se passe réellement dans le jeu et ce que l’écran nous montre. Ce qui fait perdre en fluidité, réactivité et peut être handicapant, notamment dans les FPS de compétition.

( First-person shooter désigne un genre de jeu vidéo, appelé en français jeu de tir à la première personne)

V-sync (la syncronisation vertical) peut génerer aussi des micros sacades car V-sync consiste à attendre que le balayage vertical de l’écran se situe au sommet de l’image entre la dernière ligne et la première ligne de pixels pour afficher une nouvelle image.

Avec le VRR, la carte graphique ordonne à l’écran de se rafraichir en même temps qu’il envoie l’image plus besoin d’attendre. Notez que dans un jeu le nombre d’images par secondes varie en perméance en fonction du temps de calcul nécessaire pour créer l’image. Avec un ecran clasique le rafraichissement de l’ecran est fixe, par exemple 60Hz. Avec VRR le rafrachisement de l’ecran est modulable et se syncronique avec les FPS envoyé par la carte craphique.

Même sans VRR actif et a 60 ips en 120Hz. L’input lag dû à la fréquence est divisié par deux. C’est logique.

La plage VRR de la TV LG C9 est de 40 Hz à 120 Hz.

Le signal numérique HDMI est diffèrent d’un signal analogique. En numérique on dispose souvent d’une vérification d’intégrité du signal et de la correction d’erreurs pour la Data. La correction d’erreurs est integré a partir du HDMI 2.1. En realité par internet on utilise pour le streaming le protocol UDP qui ne permet pas la vérification des erreurs car on peut tolérer des perte de données mais pas du retard. On peut se permettre d’être moins exigeant sur la qualité des câbles numériques qu’avec les câbles analogiques, car en analogique la moindre altérations degrade le lignal sinusoïdal avec une influance direct sur l’image. Mais en numérique, on est en binaire. Si le 0 ou le 1 est légèrement dégradé, ce n’est pas grave du moment qu’on reconnaisse ce que c’est. Le message final reste 100% identique à l’original. Donc malgré l’altération, le signal est lu sans dégradation. Ça passe ou ça casse. Inutile d’avoir du plaqué or. Mais la 4k nécesite plus de débit et donc un cable plus qualitatif.

En passif, il vaut mieux eviter de dépasser les 5 metres voir les 7.5 metres. Au dessus de 15 metres, il faut réamplifier le signal avec par exemple un cable HDMI actif.

Pour de la 8k full capacité sur un cable cuivre, il faut pas depasser les 3 Metres.

Un cable AWG 24 peut aller jusqu’a 15 metres en passif alors qu’un cable AWG30 ne depassera pas les 5 metres car la section de ses fils est plus fine.

Oui c’est inversé, plus l’AWG est grand, plus c’est fin. Le numeros correspond aux nombres de passages que machine a tréfiller a effectué. Elle est utilisé pour reduire la section d’un fil de métal.

Sur les tres grande distances on fait passer le signal HDMI sur un câble Ethernet. On peut aussi utiliser des HDMI Fibre Optique.

Il peut y a avoir des exeptions sur le materiel precurseur d’une technologie ou d’une norme, par exemple, les premieres TV à etre en HDMI2.
hdmi2 hdcp2.2 bridé en débit 1.4.
ARC pas pris en charge sur cable HDMI….

Pour du jeu ou la HDR, il faut au moins un HDMI 2 Premium capable de gérer de la 4k a 60Hz. Les Amazon basic présentes un bon rapport qualité-prix. Mais pour la HDR dynamique il faut pour bien faire un HDMI 2.1 et un ecran HDMI 2.1.

Le HDMI 2.1a permet le SBTM (Source-Based Tone Mapping), plutôt que laisser l’écran gérer tous seul le tonne maping le travail est partagé avec la source, ce qui permet de réduire la charge de travail pour l’écran, peut etre aussi la latence. ça permet d’avoir une meilleure gestion du multi-affichage HDR/SDR. Par exemple si vous avez un écran SDR et un écran HDR sur le même PC ou si vous avez une fenêtre en SDR et une autre fenêtre en HDR.
C’est juste une caractéristique logicielle, une mise a jour de firmware peut faire passer un HDMI 2.1 en 2.1a.

Attention la norme HDMI 2 n’existe plus officiellement, c’est donc du HDMI 2.1, les fonctionnalités du HDMI 2.1 sont optionnels. Pourquoi faire simple ?   

HDMI 4k

La compatibilité de se cable est:

1080p – 60Hz : YCbCr 4:2:0 OK / YCbCr 4:2:2 OK / YCbCr 4:4:4 OK / RGB OK
1440p – 30Hz : YCbCr 4:2:0 OK / YCbCr 4:2:2 OK / YCbCr 4:4:4 OK / RGB OK
1440p – 60Hz : YCbCr 4:2:0 OK / YCbCr 4:2:2 NOK / YCbCr 4:4:4 NOK / RGB NOK
4K – 30Hz : YCbCr 4:2:0 OK / YCbCr 4:2:2 OK / YCbCr 4:4:4 OK / RGB OK
4K – 60Hz : YCbCr 4:2:0 OK / YCbCr 4:2:2 NOk / YCbCr 4:4:4 NOk / RGB NOk

Il est Compatible 4k HDR 60Hz 4:2:0 ou en 4:4:4 en 4k 60Hz SDR.

La 4k HDR 60Hz 4:4:4 nécesite un débit de 17.82 Gbps c’est un peu juste sur un cable 18Gbps, il ne faut pas prendre un cable trop grand pour en profiter.

Autrement dit, un jeu Video 4k HDR 10 ou 12 Bits à 60Hz progressif ne passera pas en 4:4:4, il passera en 4:2:2.

En pratique plus le câble est court, moins l’environnement est pollué en ondes, plus le débit est élevé, et donc plus les capacités du cable sont grandes.

Le HDMI ARC est une prise HDMI qui permet de faire passer du son dans les deux sens. De l’ampli vers la TV et de la TV vers l’ampli. Les autres prises HDMI ne permettent pas de renvoyer le son de la TV vers l’ampli.

Le HDMI CEC permet de contrôler les appareils avec une seule télécommande, par exemple de baisser le volume de l’ampli avec la télécommande de la TV.

Le HDMI HEC n’a pas vraiment décollé, ce n’est pas utilisé, mais il permet de faire passer internet via le HDMI, pas besoin de connecter tous les appareils à la box internet. Si la TV est connectée à la box les appareils comptables branchés à la TV en HDMI le son aussi.

Système anti-piratage HDCP 2.2

Le flux vidéo 4k d’un film (protégé) dois passer par des appareils compatibles HDCP 2.2, si un appareil n’est pas compatible sur le chemin, ça ne marchera pas correctement, voire pas du tout.

Lecteur, Carte graphique, switch, ampli, écran … tous doit etre compatible HDCP 2.2

Les appareils communiquent entre eux, comme vous, vous communiquez avec votre site bancaire.

Avec une connexion chiffrée pour qu’on ne puisse pas intercepter les données, pour qu’on ne puisse pas copier le film.

Mon article de blog « internet » comporte une vidéo qui vous expliquera le fonctionnement du chiffrement et de l’échange de clés.

Comme d’habitude, le chiffrement a rapidement été hacké.

Cliquez pour voir la suite page suivante

[vc_row][vc_column][vc_column_text]

La chrominance, utiliser une TV comme moniteur ?

Nombreux encore sont les films 4k non issus d’un master 4k mais upscalé d’un master 2k 4:2:2 notament pour les scénes utilisants des effets speciaux. 

Les signaux de chrominance  des blu ray HD ou UHD sont encodés en 4:2:0, donc dans une demi résolution verticale et horizontale. On diminue souvent le nombre d’échantillons, pour réduire le volume d’informations à transmettre et le prix du materiel. 

La vision humaine présente une sensibilité moindre à la couleur qu’à la luminosité, on conserve moins d’informations de chrominance que de luminance sans trop dégrader la qualité perçue.

Donc certes, nombreux sont les 4k upscalé de master 2k , mais avec en theorie nettement plus d’information qu’un upscal de blu ray full HD. Ce n’est pas la chrominance qui va vraiment changer la donne mais plutôt le fait qu’a l’origine les détailles on été capturés avec une camera 4k. 

Un moniteur PC dispose d’une chrominance 4:4:4, c’est rarement le cas sur les télévisions : C’est l’une des raisons pour laquelle une télévision n’est généralement pas adaptée pour une utilisation en tant moniteur PC. bien qu’il y a de plus en plus de TV 4k en 4:4:4.

Vous pouvez constater sur le dessin qu’il n’y a plus de vert, car on peut le reconstituer avec les autres valeurs sans que ce soit perceptible par l’œil humain. 

Exemple en 4:4:4

ecran 4k

Exemple en 4:2:0

ecran 4k PCCe site en anglais compare les TV adaptées à une utilisation en tant que moniteur PC.

https://www.rtings.com/tv/reviews/best/by-usage/pc-monitor

Il faut un modéle qui presente une bonne reactivité.

La TV peut avoir un mode PC dans les options.

Les TV Oled peuvent marquer, si une image reste fixe trop longtemps elle ne part plus totalement, ça laisse une image fantome. Les OLed ne sont pas aussi sensible que les plasmas, mais en utilisation PC, elles doivent être équipé  de systèmes qui limitent le phénomène de marquage par exemple l’option « effacer le bruit ». En théorie ça permet en 1 heure de suprimer un eventuel marquage qui pérsiste trop longtemp  . N’oubliez pas d’éteindre l’écran si vous n’est pas en train de l’utiliser. Mais il ne faut pas le débrancher, car en veille il peut faire des opérations de maintenance pour éviter le phénomène de marquage. De plus la durée de vie des led bleu d’un Oled est plus faible qu’un LCD. Allumé 10H par jours ça durée de vie serra plus courte.  

Il est recommandé d’avoir les yeux au niveau du haut de l’écran pour ne pas devoir regarder en l’air et garder une bonne position de travail.

Displayfusion, est un logiciel pratique pour du multi moniteur. https://www.displayfusion.com/

Les TV sont moins cher que les moniteurs et on en trouve des beaucoup plus grandes, ça  peut permetre aussi de faire double usage, c’est économique.

Il faut prévoir un bureau suffisamment profond pour avoir suffisament de recul.

Eventuellement accrocher la TV au mur pour éviter d’avoir un gros pied sur le bureau.

Sinon un grand 21/9 incurvé Quad HD ou 4k est plus approprié, de plus ça fait moins souffrir la carte graphique en jeu, car il y a moins de pixels à gérer en 21/9 qu’en 16/9.

Pourquoi avec une grosse définition de moniteur ?

Parce que vous êtes très proche de l’écran et ça réellement son intérêt. Avec un 38 pouces 21/9 3840 x 1600 pixels il faut être à 70 cm de la dalle pour ne pas voir les pixels.

Pourquoi un écran PC incurvé ?

Parce que ça permet d’être en face même quand on regarde le côté de l’écran. Sur un grand écran non courbé, avec deux fenêtres côte côte, ça donne l’illusion que l’écran est courbé dans le mauvais sens.

Pourquoi le mode jeu ?

Les TV on des circuits de traitement vidéo pour ameliorer l’image mais ça allonge le temps entre le moment ou la carte graphique envoi une image et le moment ou l’écrans affiche l’image. Le mode jeu, permet de ne pas faire passer l’image par les circuits de traitement pour diminuer l’Input lag.

Si vous voulez utiliser une TV 4k comme moniteur PC. Notez qu’une 55 pouces 4k a un pitch similaire a un 27 pouces 1080p alors qu’ une 65 pouces 4k a un pitch similaire a un 22 pouces 720p.

Le CES 2019 a dévoilé des moniteurs de 65 pouces.

La chrominance et la retouche en details

Cliquez pour voir la suite page suivante

Le pitch, 4K vs HD

Il ne faut pas confondre définition et résolution :

La définition (display resolution)  c’est le nombre de pixels.

La 4k c’est 4096×2160 = pixels à l’ horizontale fois pixels à la verticale = 8 847 360 pixels à l’écran.

C’est avec ce simple calcul que j’ai calculé la relation entre chaque définition.

La résolution (pixel density), c’est le nombre de pixels de la dalle (de l’écran) divisée par la surface de la dalle.

Exprimé en points par pouce ppp ou ppi en anglais. ( Pour une image numerique c’est presque pareil, PPP ou DPI en anglais)

Le pitch c’est la distance entre deux pixels. Pixels constitués d’un groupe de trois luminophores. Un rouge, un vert et un bleu.

Il indique la densité de pixels. Plus il est petit, meilleur est la finesse de l’image.

Généralement à même définition plus l’écran est grand plus le pitch est grand.

il existe des ecran ou la distance entre les pixel est particulirement petite sans pour autant avoir plus de pixel.

Par exemple Samsung exploite un écran pour son casques de réalité virtuelle Samsung HMD Odyssey (non Commercialisé en France pour le moment) ou les pixels sont très rapprochés pour éviter l’effet de grille. Mais il n’y a pas plus de pixels. Ça ne nécessite pas plus de puissance GPU.

Un écran 36 pouces Quad HD a un pitch similaire à un écran 27 pouces Full HD, mais l’image sur le 36 pouces est composée de plus de pixels. Plus on s’éloigne de l’écran moins on vois les pixels.

L’augmentation de la définition de votre écran permet d’avoir un écran plus grand et/ou de se rapprocher de son écran sans pour autant voir les pixels et donc ne pas perdre en qualité d’image.

A même distance plus l’image est grande plus on distingue ses détails, la perception de qualité est donc plus grande.

Lire de la 4k sur moniteur Quad HD ou HD 21/9 ?

Si vous avez un écran avec une définition superieur à la HD, vous pouvez téster la 4k.

Un ecran HD 21/9 est dit HD car sa définition vertical est de 1080 pixels. Mais sa définition horisontal est équivalente a celle des ecrans Quad HD. Si bandes noires il y a, vous tronquez les bandes noires qui encadrent le film et profitez d’une définition Quad HD sois pour rappel 1.8 fois plus detaillé que la HD 1080. 

Si vous êtes sur un moniteur Quad HD 40 pouces, 1 mètre de distance suffit pour ne plus voir les pixels et donc avoir la même finesse que s’il s’agissais d’un 4k.

Vous pouvez comparer les tailles et formats de dalles d’écrans sur ce site.

http://www.displaywars.com/36-inch-16×9-vs-34-inch-21×9

Il ne faut pas confondre la Quad HD avec la 4k ou avec la 2k, c’est une erreur tres courante. 

L’ UHD (4k) c’est 4 fois plus de pixels que la HD 1080p .

La Quad HD (QHD) c’est 4 fois la HD 720p (HD ready) et 1.8 fois la HD 1080p (Full HD). qHD c’est 960×540 rien a voir avec la QHD 2560×1440.

QHD c’etait aussi le non commercial donné à la 4k pour 4 fois 1080p mais depuis 2013 ça ne l’ai plus.

La HD 1080p c’est  2,25 fois la HD 720p.

La 2K ce n’est pas la moitié de la 4k c’est le quart de la 4k.

4K et UHD (Ultra HD) ce n’est pas exactement la même chose.

La définition 2k est légèrement supérieure à la définition Full HD 1080p.  C’est le format cinema.

La 4k (DCI) est legerement superieur au 4K (UHD). Pareil, c’est le format cinema.

La 8k est legerement superieur a l’UHD2, c’est 4 fois la 4k.

Faut il calibrer l’ecran ?

Calibré l’écran avec une sonde est recommandé mais pas forcement utile. Le résultat est souvent bluffant sur moniteur. De plus par défaut, un ecran non qualibré émet en general plus de lumière bleue nocive que nécessaire. Microgitech dispose de matériel de calibrations professionnel. N’hésitez pas à faire appel à nous, si vous êtes sur Montpellier.

Une erreur courante que je rencontre souvent, c’est les clients qui mettent le réglage de contraste à fond, la netteté à fond….  C’est une mise au point, ce n’est pas parce que c’est à fond que c’est plus net, au contraire, ça fait un dédoublement. Le contrat à fond, fait perdre des détails dans les hautes lumières.

Dans les fait de nos jours les TV sont souvent bien qualibré d’origine pour les couleurs. 

Il faut généralement utiliser le mode cinema. 

pour en savoir plus voir:

https://www.son-video.com/guide/comment-bien-regler-l-image-de-son-televiseur

Quel Blu ray UHD privilegier pour en prendre pleins la vue ? 

Il y a de nombreux faux Blu ray UHD qui sont en realité un upscal d’un 2k. Mais pas de quoi en faire un fromage, à moins d’etre a trop courte distance de l’ecran.

Voici une liste de faux https://www.senscritique.com/liste/Blu_Ray_Ultra_HD_Les_faux/1243771

Il y a des vieux films en 4k, mais ils ont été tournés avec de la pellicule donc c’est possible.

Vous pouvez trouver des sites qui test la qualité vidéo et audio des films, ça vous donnera une idée du ressenti en pratique par des passionnés, très pointilleux sur du matos haut de gamme. Tout le monde n’a pas la même sensibilité.

Par exemple:

https://www.hdnumerique.com/tests/4k

ou

http://www.cinema-du-loup.com/collections-c22824999

HD SDR VS 4k HDR

La 4k ne change pas grand chose mais la HDR si elle est bien reglé, va vous metre une claque. Les couleurs et la profondeur … C’est présque de la 3D.

Restpectez l’angle de vision de 40°, ne prenez pas du bas de gamme et qualibrez votre écran. 

Il y a parfois pas beaucoup de differences parfois de grosses diferences même sur les vieux films. 

Voir les videos LE LABO DE JAY

https://www.youtube.com/channel/UCyzCqHyxr0uIF3eVFc9KPEQ/playlists

La version HDR des tests sur YouTube est convertie en SDR tout en gardant le plus de détails possibles, mais ce n’est pas véritablement représentatif du rendu réel.  Si votre écran est HDR, vous pouvez télécharger la version HDR des tests sur son site. Le lien est sous ses vidéos. 

C’est quoi le codec H265 des FILMs 4k HDR ?

Le Blu ray UHD c’est aussi la venue du H.265. Un nouveau format, un programme de compression/decompression.

Pour citer les plus courants

Le DVD était en MPEG2

Le Divx généralement en MPEG4 part 2 dans un contener .avi

Le Blu ray en AVC/H.264

Les HD 1080 sont des x264 dans un contener en .mkv ou dans un conteneur .mp4

Le Xvid, X264, X265 sont des équivalences libres de droit.

A même qualité, le HEVC/H.265 prend deux fois moins de place que le AVC/H.264 mais le decodage du H.265 nécessite 2 a 3 fois plus puissance . Et donc un PC netement plus performant. 

Chaque nouveau formats apporte son lot d’avantages qui améliore surtout son taux de compression. Qui dit meilleur compression dit meilleur qualité a poid identique.
Le AV1 est un codec libre particulieremùent adapté au streaming. Il est compatible DV  et il est environt 30% a 40% plus efficace que le VP9 et le HEVC H.265.

Le H266 qui divise encore par deux le poid.

Notez que ce n’est pas parce qu’un fichier est encodé avec un codec plus efficace qu’il est mieux encodé. Quel que dois le codec le résultat peut être mauvais.

Idem pour les conteneurs. Contairement au .mp4, les .mkv sont capables de contenir plusieurs pistes audios et videos en revanche les .mp4 sont plus leger et compatible avec d’autres lecteurs. Le .m2ts permet contrairement au .mkv de ne pas toucher au fichiers d’origines, il n’y a pas d’encodage et donc zero pertes. Le MP4 et le m2ts peuvent contenir du Dolby Vision mais pas le MKV.

Ce n’est pas parce que vous téléchargez un film sur une plateforme légal que vous bénéficiez de la qualité originale du film, en dématérialisé, les films 4k HDR sont souvent fortement compressés. Ce procurer le Film en galette Blu ray UHD est la garantie d’avoir la qualité originale. Plus d’info sur mon article :

https://microgitech.fr/regarder-videos-internet/

TV 4k ou video projecteur 4k

Avoir une grande image est tres apreciable, ça met une bonne claque. Pour ça, seul le video proj permet d’avoir une image de 2 metres de large ou plus a prix raisonable.

Si votre vidéo projecteur n’a pas de prise antenne et qu’il n’est pas relier à une box TV vous n’avez pas de redevance TV à payer.  C’est 138€ d’économie par an. A terme, ça revient beaucoup moins cher.

La HDR est aussi un gros plus sur VP mais les TV restitues mieux la HDR. Sans compter qu’un video proj c’est aussi beaucoup de contraintes. Placements, bruits, réactivité, luminausité de la piece, contenu HDR trop sombre si on passe pas par mad VR… Il faut utiliser une carte d’acquisition sur le PC pour gérer le 4k HDR des périfériques externes avec madvr. ou acheter un Madvr Envy mais ça coute entre 9000€ et 15 000€ suivant modéle. Une carte d’aquisition coute 150€ mais faut un gros PC et c’est plus difficile à configurer et la protection DHCP si elle est présente, empeche la capture et donc le traitement par mad VR. voir ici:

https://www.avsforum.com/threads/videoprocessor.3206050/

Il y a des VP qui integre une gestion dynamique des metadonnées ou qui permetent de calibré les pics lumineux. 
Pour une utilisation cinéma, c’est le vidéo projecteur le mieux, sur les petits budjets. Les TV de plus de 85 pouces sont de moins en moins cher, si vous avez le bujet c’est encore mieux pour la HDR et le Jeu video. Pour rappel, il faut réspecter l’angle de vision de 40°.

A 3 metre de distance, Même une TV Samsung 75Q950R 75 pouce 8k hdr 4000cd a 5000€ ne vaut pas l’immersion d’un Vidéoprojecteur XIAOMI Mijia ALPD3.0 laser, focale classique à 900€, 1080p HDR sur toile Bessel a 70€ avec une image de 2 mètres. Alors que la HDR est meilleur sur la TV. Le choix est subjectif. 

D’autre par, même sur TV 4000cd, le rendu en HDR10 statique aura aussi des ombres sur les visages trop prononcées. MadVR ou les films en HDR dynamiques sont indispensables.  

Attention, si vous projetez sur une base de 3 métres, vous perdez en luminausité en en qualité de la HDR. 

Attention, le bruit du video projecteur est souvent une grosse contrainte. Il est mesuré en dB, Voici une idée de l’echelle. 

Indications des instruments de surveillance (monitoring) du niveau audio
Indication de niveauRapport à la valeur nominaleImpression sonore
+16 dB× 6,4 
+10 dB× 3,2deux fois plus fort (voir Sone)
+6 dB× 2 
+3 dB× 1,4 
+2 dB× 1,25 
+1 dB× 1,12augmentation tout juste perceptible
dB× 1Tension ou pression acoustique nominale
−3 dB÷ 1,4 
−6 dB÷ 2 
−12 dB÷ 4 
−14 dB÷ 5 
−20 dB÷ 10quatre fois moins fort
−40 dB÷ 100seize fois moins fort
−60 dB÷ 1000à peine audible en général

Plus l’image est grande plus on vois les détailles mais aussi les eventuels défauts de la source sont plus visibles. Vous ne regardez peu etre pas que des Blu-ray UHD. Les VP ne sont pas l’ideal pour le jeu.  Mauvaise réactivité, bave en déplacements. Il existe des VP spécial gamer.

Regardez les tests avant achat. Notez que les tests sont souvent très exigeants. Vos exigences ne sont peut-être pas d’atteindre la perfection.

Par exemple sur:

http://www.passionhomecinema.fr/blog/

https://homecinema-tendances.eu/cat/tests/

https://www.lesnumeriques.com/videoprojecteur.html

Le Xiaomi Mijia ALPD3.0 est un bon proj 1080p HDR très silencieux. C’est un mono DLP.

https://www.passionhomecinema.fr/blog/index.php/20/01/2020/test-xiaomi-mijia-alpd3-0-lavis-de-gregory/

Attention à l’effet arc-en-ciel (AEC) si vous êtes sensible. Plus le contraste est bon, plus l’effet est prononcé. Le contraste est bon sur ce proj. 1 à 2 personnes sur 10 sont sensibles aux AEC. Environ 1 personne sur 10 ne s’habitue pas. ça reste de petits sondages et je ne serait pas etonné qu’ils soient sous estimé.

Les sous-titres sont la source principal des AEC car blanc sur noir c’est tres contrasté.

Pour limiter les EAC, il suffit de mettre un peu de transparence aux sous-titres pour baisser leur contraste ou de changer leur couleur.

Si vous êtes sensible aux AEC, vous pouvez prendre un tri LCD. Epson fait de bons modeles.

Il existe des videos projecteurs 4k HDR pour les petits budjets.

Ce n’est pas ou casi pas perceptible pour l’utilisateur mais si ces video proj sont jusqu’à 4 fois moins cher, c’est parcequ’ils utilisent un tour de passe passe. Ils découpent la source 4k et la diffuse en 4 images 1080 côte à côte.

Malheureusement pour le moment c’est au détriment du contraste, il vaut mieux un bon 1080p qu’un mauvais 4k.

Pour 500€ on trouve des 1080p qui proposent une belle image. Les 4k capables de restituer une image HDR correcte sont plutôt à partir de 1000€. Les 720p ont une définition trop faible pour ne pas percevoir les pixels.

Avec un vidéo proj, même lumieres éteintes, il faut supprimer les pollutions lumineuses, mur blanc, plafond blanc … ou utiliser une toile technique.

Voici un exemple dans une salle avec pollution lumineuse par les murs et le plafond.

Derrière la toile blanche qui se lève, il y a une toile technique. On voit bien l’amélioration des noirs.

Mais si la pollution lumineuse à été supprimée par exemple avec un tunel de rideaux noirs, il est préférable de ne pas utiliser de toile technique. En plus c’est beaucoup moins cher.
Exemple: http://www.cinetson.org/phpBB3/viewtopic.php?f=2&t=39578

Contrairement aux idées reçues, pour visionner des films SDR dans votre salon la nuit, avoir un vidéo projecteur très lumineux, n’est pas forcément un bon point. Pour avoir de beaux noirs, La norme SMPTE préconise 48 cd/m², c’est vraiment pas beaucoup.
En SDR (en HD classique) on recommande environ 16fl. En HDR on recommande 26fl. C’est même pas le double. En télévision l’augmentation recommandé est au moins 10 fois plus grande.

Hervé Thiollier explique ça mieux que moi:
https://homecinema-tendances.eu/des-projecteurs-de-plus-en-plus-lumineux-est-ce-profitable-ou-problematique/

Un PDF

http://makingvideo.free.fr/pdf/lux-lumen-….pdf

Un exel pour calculer les candelas (la distance ???)

https://www.homecinema-fr.com/forum/ressources/file/171273

Mais ce n’est pas parceque un proj fait 800 lumens que la qualité est bonne.

Plus de luminausité est utile, pour des grandes bases et/ou pour difuser en journées. Pour la HDR c’est different, il faut que ça envois.

Les vidéos protecteurs laser ultra courte focal sont de plus en plus accessibles et présentes de nombreux avantages.

On les poses sur le meuble TV et ils projetent une tres grande image.

Grace au lazer, il n’y a plus besoin de changer les empoules.

Un lazer TV est un video proj ultra courte focal tres lumineux avec une toile technique pour contrer la pollution lumineuse.

Les toiles techniques (ALR) spéciales ultra-courtes focales (UST) sont très chères. Les ALR classiques bloquent la lumière qui ne vient pas d’en face. Les ALR UST bloquent la lumière qui ne vient pas d’en bas.

Video projecteur 4k HDR lazer

Voici des fabricants de toile a contacter par email.
http://www.xy-screen.com/xy_en/fabric/fabric.asp?id=1

https://www.elitescreens.eu/fr/

https://www.visunext.fr/fr/catalogsearch/result/?q=celexon&gclid=CjwKCAjwg6b0BRBMEiwANd1_SIGcv2G4kmlzBTJW1WfeLc8yAaoSsrclSbL7jOvdqemB_S-01p31sxoC8aUQAvD_BwE

http://www.vividstormscreens.com/

https://www.carlofet.com/shop/compare-gray-screens# (Réputé pour son rapport qualité prix orienté prix)

https://cine-screen.fr/

https://www.optoma.fr/screens

https://www.lumene-screens.com/ecrans

http://screendesigner.da-lite.com/Default.aspx

On trouve des toiles pas cher sur https://www.alibaba.com/showroom/telon-projector-screen.html

Il est possible de faire des commandes groupé par exemple sur le forum www.homecinema-fr.com pour avoir 10 % ou  30% … de réduction.

Meme si c’est pas prevu pour, il est possible d’utiliser une toile de fond réversible pour photographie (Bessel) coté blanc ou coté gris.

Beaucoup de gens apprécient l’image sur toile grise, pour la profondeur des noirs. Mais l’image en éclats, les couleurs sont ternies, il faut booster les valeurs dans les parametres de l »image pour avoir un resultat convaincant. L’ideal c’est sur toile blanche dans une salle dédier feutré de noir. Ou à défaut une toile ALR dans un salon, mais l’investissement est souvent doublé. Ce n’est pas le même budget, mais une toile ALR est un investissement sur le long terme qui permet d’avoir à la fois de beaux noirs et de garder l’éclat de l’image.

Voici une comparason entre le Vividstorms 0.8 ALR VS bessel coté gris réalié par rluxx sur le forum homecinemas-fr. On constate que la toile bessel plus sombre fait perdre beaucoup en éclat.

La toile bessel presente un tres bon rapport qualité prix pour une projection SDR dans le noir.

Pour la HRD la Bessel n’est pas recommandé. La difference ce fera moins sentir.

Un outil pratique pour faire des calcules: http://webprojectorcalculator.com/

Une comparaison de technologie de toiles:

À la base le vidéo protecteur offre un contraste ANSI élevé.
Si on projette sur un mur blanc, le blanc est faiblement lumineux et le noir est trop lumineux. Le contraste est mauvais. Exemple concret un contrast de 25 sur mur blanc.Si on projette sur différentes toiles, elles proposeront un contraste moins élevé que les capacités du vidéo projecteur, mais certaines restitueront un contraste  135 alors que d’autres un contraste de 125 ou même de 160. 160 c’est 28% de plus que 125 et 160 c’est 540% de plus que 25.  C’est important d’avoir des noirs profonds, mais en réalité, en comparent des toiles on peut percevoir très peu de différences dans les noirs et beaucoup de différences dans les blancs. D’où l’importance de bien choisir sa toile.
Un mauvais vidéo protecteur sur une bonne toile sera mieux qu’un bon vidéo projecteur sur une mauvaise toile.

voir le test: http://www.cinetson.org/phpBB3/viewtopic.php?t=38125

Enfin, tout ça, c’est un autre et long sujet.

Le label Ultra HD Premium labelises les appareils qui ont pour caractéristique minimum :

-Une définition UHD.

-La compatibilité HDR10 Rec.2020 et la capacité à afficher 90% ou plus de l’espace colorimétrique DCI-P3.

– Une luminosité pouvant dépasser les 1000 cd mais restant inférieure à 0.05 cd (TV LED et Qled) dans les noirs ou pouvant dépasser 540 cd mais restant inférieure à 0,0005 cd dans les noirs (TV Oled).

La HDR pro n’est pas un label, ça veux juste dire que la plage dynamique superieur a la SDR donc plus de 100 cd, ça veut pas dire grand chose.

La HDR 10 est statique avec des couleurs sur 10 bits, le qualibrage est identique tout le long du film. Il est optimisé pour les scenes claires.

Le HLG  c’est la HDR du direct à la television. C’est un signal d’informations de luminosité supplémentaires,  placées sur le signal de télévision actuel. Seul les TV HDR HLG peuvent lire le signal en question les autres TV lisent le signal TV et ignorent le signal HLG.

Technicolor HDR est constituer de 3 varientes:

Le SL-HDR1 qui est une sorte de HLG

Le SL-HDR2 c’est un signal HDR10 acompagné d’un signal permetant la HDR dynamique, donc qualibré image par image. Une TV HDR non compatible avec la HDR Dynamique de technicolor, ignore le signal dynamique et affiche les images sans avoir connaissance de tous leurs détails techniques et donc sans respecter la source d’origine ce qui peut resulter à de mauvaises couleurs et luminausité.

Le SL-HDR3 qui se base sur le HLG et  l’ameliore. Ce n’est que le debut, on verra ça en 2020. 

HDR ITM de technicolor permet aussi d’elargir la gamme de couleurs d’une source SDR.

4k hdr diffusion

La HDR 10+ est dynamique, et sur 10 bits, le qualibrage est geré pour chaque image du film independanment.

Le Dolby Vision est dynamique compatible 12 bits. Le réalisateur fait les réglages HDR sur un écran certifié Dolby Vision, le film est certifié Dolby Vision, vous aurez sur votre écran certifié Dolby Vision un rendu conforme aux exigences Dolby.

Donc si le film est en Dolby Vision mais que votre TV n’est pas Dolby, mais HDR10+ vous serez en HDR 10 pas en HDR10+

Si le film est en HDR10+ mais que votre TV est Dolby Vision mais pas HDR10+ vous serez en HDR 10 pas en HDR10+.

Pour bénéficier des avantages d’une norme, il faut que votre TV et le film sois certifié avec la norme en question.

il y a des TV et des films 4k HDR qui font les deux mais pour le moment c’est des exeptions. C’est plutot Dolby Vision qui prend le dessu sur HDR10 + en terme d’adoption et de qualité. Donc HDR10+ c’est moins important.

Pour bien faire, il faut que la TV est une puce capable de décoder les deux technologies.

Pour le moment, il est peu probable que votre TV puisse bénéficier pleinement des capacités de Dolby Vision (10 000 Nits, 12 bits) même les 4000Nits de HDR 10+ ne seront pas atteints. Mais il faut un écran capable de lire la HDR dynamique que le film propose.

Il y a aussi l’Imax qui arrive dans nos salons.

LG est la marque qui supporte le plus de HDR differentes. La majorité des studions cinemas supporte le Dolby Vision mais pas le HDR10+

pour en savoir plus c’est par ici https://www.flatpanelshd.com/news.php?subaction=showfull&id=1543913516

Rares sont les jeux vidéo qui bénéficient de la licence Dolby Vision pour le moment.

Les TV QLED sont des LCD améliorés, devant le rétroeclairage, ce sont des Quantum Dot. Comme avec les LCD les noirs ne sont pas parfait. Mais ils sont tres lumineux et offres de belles couleurs. Avec les images HDR lumineuses sur la totalité de la dalle, ils font mieux que l’Oled.

Avec un Oled chaques pixels est une Led pour faire du noir on éteint un groupe de LED.

Avec un LCD c’est un rétroéclairage LED avec des Cristaux liquides devant. Pour faire du noir, on agite avec de l’électricité les cristaux liquides qui se positionnent de façon à couper la lumière. Un peu comme si on fermait les stores.

Il y a toujours de la lumière derrière. Donc les noirs, sont moins bons , ça consomme plus d’electricité que l’Oled sur les images sombres.

En rétroéclairage nous avons les:

LCD EDGE qui ont des LED de rétroéclairage que sur les coté de l’écran et qui reste allumé.

LCD Full LED Local Dimming qui ont des LED sur la totalité de l’écran qui vont s’allumer ou s’entendre en fonction de l’image à afficher de façon à améliorer les noirs. Mais (contrairement a l’ Oled), il y a beacoup moins de Led que de pixiels.

Il y a les dalles LCD :

TN peu cher, avec une image pas très belle, mais adaptée aux jeux, car réactive.

VA adapté aux films avec de meilleurs angles de visions et un bon contraste, de meilleurs noirs, mais moins réactives.

IPS adapté a la retouche photo avec de très bons angles de vision, mais moins contrasté que le VA et peu réactive sauf les spéciales gamers.

C’est en faite juste la façon dont les cristaux liquides se positionnent.

En IPS les cristaux laissent passer la lumiére seulement quand ils sont alimenté. En TN c’est le contraire.

Il y a aussi de nombreuses variantes avec leurs avantages et inconvénients.

Les AHVA sont une variente des IPS est non pas des VA contrairement a ce qu’on pourait croire. Les VA sont plus cher, et peu répendus.

L’électronique peut aussi améliorer l’image. Par exemple le « contraste dynamique » fait baisser la luminosité du rétroéclaire pendant les scènes sombres. Ça peut augmenter de plus de 50% le contraste.

Le « FRC » fait varier deux fois les couleurs par frame (par images affiché) pour donner l’illusion d’un écran 8bits quand la dalle est 6 bits ou d’un écran 10 bits quand la dalle est 8 bits. Ça permet d’afficher plus de couleurs dans l’image.

Pour améliorer la réactivité « l’overdrive » augmente la tentions appliquer aux cristaux liquide pour accélérer leurs changements d’êtas. C’est très efficace, ça peut être 10 fois plus rapide mais ça peut produire du « réserve gosting », les cristaux peuvent prendre trop de temps pour retourner à leurs positions normales.

C’est surtout l’electronique de l’ecran et les traitements de l’image qui joue sur la reactivité.

Baisser la luminosité se fait par PWM, oui comme pour les ventilateurs PC. On alimente les diodes par impulsion, ce qui les fait clignoter très rapidement. Les systèmes anti-scintillement consistent à augmenter la fréquence ou à abaisser la tension (DC, oui encore une fois comme les ventilateurs de PC)

Pour comprendre ce que sont les QLED, je vous invite à lire cet article, de préférence apres avoir egardé la video sur les LCD.

Les OLED détrône les LCD.

Les OLED sont ce qui se fait de mieux en termes de qualité d’image mais sont moins lumineux que les Qled. De plus une contrainte législative, une directive européenne 2005/32/CE interdit aux télévisions d’avoir une consomation électrique trop importante.

Les OLED récents sont capables d’une luminosité de 1 000 cd/m² sur une petite surface, mais dans l’obligation de baisser la luminosité sur le reste de l’image pour ne pas enfreindre la loi.

Ce n’est pas trop dérangeant en film, mais avec les jeux vidéo les images sont souvent très lumineuses sur la totalité de la dalle, donc forcément la luminosité baisse.

Sur une période d’une heure, un Oled consomme généralement moins qu’un LCD ou qu’un Qled. En revanche, ils consomment plus quand toutes les LEDs sont au max.

Je vous vois venir mais non, un hack nécessiterait des circuits adaptés, notamment une alimentation plus performante puis a l’échéle global, il vaut mieux avoir une plannette en bonnne santé, qu’une TV au top mais oui c’est dommage.

Avec ses beaux noirs, le Oled est préférable pour les films 4k HDR. 

Le Qled de samsung appelé Triluminos ou Color Prime … chez d’autres marques, est plus lumineux, plus réactif et se débrouille mieux pour les jeux et la TV. C’est splandide, sauf pour les noirs. Dans les films, il y a beacoup de noirs. Mais les QLED de 2019 ont considérablement amélioré les noirs sans pour autant atteindre les OLED on en serra plus à leurs sorties.

Cliquez pour voir la suite page suivante

Mais concrétement c’est quoi les Quantum Dot des QLED

Les différentes longueurs d’onde du visible excitent les cônes situés sur nos rétines. Il y a 3 types de connes, en fonction de leurs excitations notre cerveaux interprète des couleurs.

Le blanc est un mélange de fréquences présentes sur le spectre de la lumière visible.

Ce qu’on ressent comme blanc est un mélange d’ondes électromagnétiques qui fait que les 3 types de cônes de notre rétine sont excités de manière équilibrée.

Le noir c’est l’absence d’excitation des cônes et des bâtonnets de notre rétine. Les bâtonnets ne sont sensibles qu’a la luminosité pas aux couleurs. Les cônes ne sont sensibles qu’à partir d’une intensité suffisante, ce qui fait qu’on distingue très mal les couleurs la nuit.

Merci à mach3 du forum Futuna sciences.

Sur un écran LCD classique, les filtres de couleurs bloquent une partie de la lumière pour ne laisser passer que la couleur ( les fréquances) du filtre. Il y a donc une perte d’intensité lumineuse.  On bloque une partie des fréquences.

Avec les boites quantiques (Quantum dot) la lumière n’est pas filtrée elle est convertie. On ne perd donc pas en intensité lumineuse. Ça convertit les fréquences en une autre. Par exemple les frequances du blanc emises par les LED du retro eclairage, en la fréquence du rouge.

De plus, un peu à la manière d’un panneau solaire, la lumière existe les atomes des Quantum dot et il en résulte la création de lumière fluorescente. L’intensité lumineuse est plus grande que sur les LCD et même plus grande que sur les OLED récents.

Un Quantum dot et largement plus petit qu’un cheveu et en fonction de la taille et de la forme qu’il a, il émet une fréquence de couleur différente. ça fait des couleurs particulierement justes et pures, ce qui est important pour exploiter le rec.2020. Mais pour le moment, on fait a peine mieux qu’avec du OLED de lordre de 3%.

En simplifiant et en généralisant, un écran QLED c’est un peu comme un écran LCD sauf qu’on utilise un alliage de métal, des quantums dots. Ils sont placés avants les cristaux liquides. La lumiére est boosté et le spectre des couleurs (lumiére blanche) est plus large grace au quantums dots. C’est un LCD avec un meilleur rétroéclairage.

Un écran QD-LED c’est un peu comme un écran OLED sauf que c’est des Quantum dot qui sont directement excité par de l’électricité ce qui les fait briller comme une LED de couleur d’un écran OLED.

Les futures QD-Oled de Samsung devraient cumuler des avantages de l’Oled et du Qled et même aller au delà sur certains points, ça serra du QLED auto emmisif donc sans rétroeclairage, avec de beaux noirs. Espérons que Samsung ne se contente plus du HDR10+ d’ici là. Samsung ne propose ni la HDR Technocolor ni le Dolby Vision. Ce qui implique d’être souvent bridé en HDR10 statique. La marque TCL à présenter un prototype QD-Oled, H‑QLED pour etre exact. TLC fait du Dolby Vision, on en saura plus d’ici 2023 date ou il y aura peu etre commercialisation de masse grace a une ou des usines de 10 eme génération.

Samsung travail sur des écrans Oled avec une couche de quantum dot devant. TLC travail sur des écran ou le vert et le rouge serra des Quantum dot auto-émissive et le bleu serra une diode d’Oled bleu.

Pour concurrencer les QD-Oled.  Il y a les TV qui utilisent deux dalle LCD, une classique et une en dessous en sandwich pour bien couper la lumière.

L’avenir c’est le Micro-LED, des modules-écran sans bordures qui s’emboitent comme un Tetris pour former des écrans géants uniformes, sans qu’on puisse voir la jonction entre les écrans. Un cinéma à Paris en est déjà équipé, mais c’est hors de prix. Oui c’est peut etre le début de la fin de la vidéo projection. Mais ça va prendre des années a ce démocratiser et ça encore pleins de défauts.

Se sont de toutes petites LED (diodes) non organiques. Ils n’ont donc pas les défauts des OLED. Mais c’est très cher et pour le moment (2019) ils ne savent pas faire de LED suffisamment petites pour proposer des écrans de moins de 75 pouces en UHD.

Il y a aussi les écrans non pas Micro-Led mais Mini-Led. Contrairement à l’Oled ou au Micro-Led qui sont auto-émissives (une Led =1 pixel), c’est un rétroéclairage LCD (Qled) qui permet d’avoir beaucoup de plus de zones de rétroéclaire. Pour le moment, il y a que TLC qui propose cette technologie, mais elle devrait se démocratiser en 2020. Ça permet d’avoir des noirs presque aussi profonds que l’Oled en gardant les avantages des écrans QLED à savoir, plus de luminosité et pas de risque de marquage.

C’est une technologie pas trop chère qui peut facilement s’intégrer aux chaines de productions actuelles.

Pour le moment en 2019, il faut eviter les TV 4k bas de gamme notament parcequ’ elles font souvent de mauvais upscals et une mauvaise HDR.

Au fils des générations, les traitements sur l’image s’améliores. Les nouveaux processeurs et leurs superbes capacités est mi en avant mais en réalité, c’est souvent plus marketing qu’autre chose, par exemplec le processeur la α9  évolue tres peu comparé au α7 , c’est le logiciel qui est mi a jours et principalement pour des options à désactiver ou inutiles. C’est quand même important d’avoir un bon Upscal.

Si vous regardez une vidéo 1080p sur un écran 4k, l’image va être upscalée. En gros ça va transformer l’image pour quel couvre tous les pixels de l’écran 4k.
il est coutume de dire que à partir du moment ou il y a transformation, il y a perte de qualité. De nos jours les algoritmes font du bon travail. Si la TV dispose d’un bon upscale, ça dégrade moins l’image voir ça l’améliore. Notez qu’un PC ou un lecteur UHD est capable de gérer l’upscal.

Un peu à la manière du DLSS dans les jeux vidéo, les technologies d’upscal qui utilisent l’IA basé sur le machine learning peuvent non pas récupérer mais ajouter des détails avec une efficacité impressionnantes.

Si vous êtes à une distance trop courte et non recommandée pour visionner une définition de 1080p sans voir les pixels, une image upscallée en 4k ou 8k sera de bien meilleure qualité qu’une image sur écran full HD 1080p. Au dela de la distance recommandé, ça changera pas grand chose.

Il vaut mieux avoir des pertes que voir les pixels. Mais si on ne voit pas les pixels, il vaut mieux etre en définition native et ne pas avoir de pertes exepté si l’upscal est de bonne qualité, ce qui est souvant le cas sur les TV prémium. Certaines TV on même recour au deep learning.

Notez que les TV aussi peuvent avoir un ventilateur.

Les ecrans et video proj, HD1080 HDR existent. Attention pour ceux que j’ai vu, c’est de la HDR couplé a du Rec.709 et non pas du Rec.2020. ça va arriver.

Les sources 1080 HDR existes sur Neflix par exemple ou avec les jeux video…

Les reflets

Les dalle mat sur Tv se font rares voir inexistante mais il y a des traitements anti reflet plus ou moins efficaces. Sur les Oled LG 2019 les reflets ne sont plus Viollet mais noir.

https://www.rtings.com/tv/tests/picture-quality/reflections-screen-finish-matte-and-glossy

Les reflets peuvent etre tres génants.

«  Pour un téléviseur directement opposé à une source de lumière, choisissez eventuelement un écran semi-lustré avec un nombre de réflexions totales peu élevé, car ils ne permettront pas de définir correctement le reflet à l’écran. 

Dans les pièces très lumineuses, obtez pour un écran brillant, car celui-ci renvoie moins de lumière (mais ne convient pas aussi bien aux réflexions directes). « 

Il existe des films anti reflet a coller sur la TV au risque de dégrader la qualitée de l’image.
« Les finis d’écran brillants reflètent moins de lumière que les autres finis. Comme il y a moins de lumière réfléchie, les noirs de l’image restent plus sombres »

« Sur ecran mat, la lumière réfléchie modifie l’apparence de la lumière générée par le téléviseur lui-même, ce qui modifie la façon dont vous percevez les couleurs et supprime certains détails. »

Évidemment, plus la TV est la vidéo regardée est lumineuse moins on voit les reflets.

L’idéal est de supprimer les sources de lumières ou d’orienter l’écran pour éviter les reflets directs.

Vous pouvez par exemple mettre un voile devant votre fenêtre pour atténuer les reflets indirects (des objets non lumineux de la pièce) et orienter l’écran et votre position de façon à faire sortir les reflets directs (fenêtre) de l’écran. Parfois 20° d’inclinaison suffisent. Vous pouvez aussi mettre un rideau devant les objets réfléchis.

Avec un écran mat, le reflet direct est étalé sur toute la surface et l’image devient fade. Difficile dans ses conditions de le faire sortir le reflet de l’écran. En angle de 20° ne regèlera pas le problème. Pour la lecture, les écrans mats sur PC portable, et même sur PC fixe c’est géneralement mieux, mais pour une TV, la finition mate est discutable. 

Une TV Lazer (video proj + toile technique) fait peut etre mieux qu’une TV glossy, mais ne supprimera pas totalement les reflets d’une fenetres.

Pour les video proj voir par ici:

https://www.unified-av.com/article/videopole/eviter-reflets-ecran-de-cinema/

je pensse que si vous voulez changer, pour ne pas etre déçus, faut voir grand.

Si vous réstez sur une technologie similaire, a diagonal sililaire, ça en vaut pas la peine. Enfin c’est a vous de voir.

Il faut bien sûr regarder de vrai film 4k HDR bien lourd.

Être au moins en 10Bits,

Être compatible Dolby Vision,

Avoir un son Dolby Atmos.

De bons noirs.

Une forte luminosité.

De bonnes couleurs.

Mais vous pouvez aussi opter pour un  plus grand LCD 4k pour le même prix.

Les vidéos protecteurs ne sont pas capables de fournir de beau noir et sont beaucoup moins lumineux que les TV. Les vidéos projecteur HDR font quand même mieux que les modèles SDR et avoir une grande image est très important pour l’immersion.

Il y a beacoup de contraintes mais dans de bonnes conditions avec du bon materiel, la video projection reste un must have. L’image est plus douce mais ce n’est pas la technologie ou la différence se ressentira le plus.

Les Qled offrent un peu plus de couleurs et de luminosité que les OLED. Sur les images claires, ils offrent la meilleure HDR, mais ils ont de moins bons noirs. Pour un film, avoir de baux noirs est préférable. ça evite la perte de detailles dans les zones sombres et la perte de profondeur

Les Led et Qled équipés de la technologie local dimming offrent tout de même des noirs de qualités.

Pour le moment les modèles 65 pouces OLED sont encore cher, mais à partir de 2020, 2021 une nouvelles usine devrait apporter une baisse de quelques centaines d’euros.

La question à se poser, serait plutôt, n’avez-vous pas d’autres priorités ? La spirale infernale de travailler plus pour consommer plus, vous rendra-t-elle plus heureux ? De quoi avez-vous réellement envie ? d’une TV ?

Une fois qu’on est rentré dans le film, on prête beaucoup moins d’attention à la qualité. Pourquoi ils font des TV 8k ? Pour répondre a un besoin ou pour créer un besoin ? Ils sont capables de faire de la 8k donc ils le font, c’est bon pour le business. Qu’est-ce que ça va vous apporter ? Du respect de la part de votre entourage ? De la jalousie ? Des filles ? Vous voulez un écran de meilleure qualité où vous voulez montrer que vous avez un écran de meilleure qualité ? Vous voulez être le 1er, le meilleur ? Peut-être c’est juste par curiosité ? Vous voulez montrer a quel points vous étes modernes ou que vous n’êtes pas a la traine ? Une TV 4K c’est génial, dans 20 ans ça serra nul et même aujourd’hui ça ne reste qu’une TV, ça ne vous apportera pas beaucoup de souvenirs, pas beaucoup de vie. Pas beaucoup plus que votre TV actuel. J’exagère un peu. Le rapport-bénéfice prix est plutôt mauvais, il va s’améliorer avec le temps.

Si vous n’êtes pas pleins aux AS il est fort probable qu’il soit préférable d’attendre encore un peu, mais ça dépend de chacun.

La meilleur période pour ce genre d’achat c’est la Black Friday fin novembre.
Mais pas sur qu’il y ai une réduction sur le modéle convoité ou que ça reste la meilleur affaire le jour J.
Attention aux achats précipités.

Si vous voulez pas trop dépensser, faite preuve de patience.

Les marques les plus réputées sont Panasonic, Sony et LG pour le OLed bien que ce soit LG qui fabrique les dalles, le traitement de l’image de chaque fabricant joue aussi. Samsung ne fait pas de Dolby Vision, mais fait de bon Qled. Phillips a la réputation de faire des OLed pas top, mais ils font de l’Ambilihgt et il y a toujour des modeles qui sortent du lot. TCL est une marque chinoise qui monte, mais qui n’est pas spécialement réputé pour sa qualité. Xiaomi fait souvent de bons rapports qualité-prix.

Les ecran en HDMI 2 c’est pas l’ideal. Pour la HDR dynamique via HDMI et les jeux videos il faut etre en HDMI 2.1. Pas de probléme avec netflix et autre service de streaming tel que Rakuten.tv car le debit n’est pas aussi elevé qu’un blu ray UHD et c’est souvent integré a la TV. Par contre, streamer une video sur le réseau local, ça marche pas bien si le fichier est trop lourd. ça fonctionne bien via un lecteur branché en HDMI.

Suivant votre utilisation, un modele en HDMI 2.1 peut être largement préférable pour le jeu les films 60fps et le Dolby Vision via HDMI. Idem pour brancher son PC et être en 4k 60Hz  4:4:4  et pouvoir lancer des films HDR sans modifier les réglages.

Il est préferable d’opter pour un grand ecran 65 pouces ou plus. Noubliez pas que l’Oled peu marquer, suivant votre utilisation le risque augmente.

A première vue, la LG 65SM9010 65 pouces hdmi 2.1 local diming, nano cell … présente un bon rapport qualité prix. Depuis début 2020 sont prix a fortement chuté. Elle est passé sous les 1000€. Par manque de tests il reste encore trop de points inconnus. D’apres un test, elle est a 900 Candelas/m2.
Un petit test:
produkttest24.com/lg-55sm9010-nanocell-4k-fernseher-im-test/

Une TV 55 pouces a 40 zones d’eclairage, ça donne environ ça: (En vert la taille d’une zone)
http://www.displaywars.com/55-inch-16×9-vs-8,69-inch-16×9

Voici en vert la taille d’une zone de rétroéclaire sur une TV 65 pouces 768 zones (mini led)

http://www.displaywars.com/65-inch-16×9-vs-2,39-inch-16×9

Il y aura des bons plans en technologie Mini-Led.

Il a en 2020 au mieux 20 LED par zone, ils feront donc peut-être 20 fois mieux sans trop de difficultés.

Voici l’historique du prix du C8. Les prix baissent tres vite puis au bou d’un an et des poussieres c’est souvent en rupture de stock.

https://ledenicheur.fr/product.php?pu=4723339

Il peu y avoir des diparités entre les TVs de même modele d’un pay a un autre et même d’une période à une autre dans le même pays.

J’ai beaucoup simplifié, chaques points exposés sont des sujets sans fin.[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

4k en 8 bit sans HDR (Réglez la définition avec la roue cranté)

Si vous avez un 21/9 vous pouvez rogner l’image avec https://chrome.google.com/webstore/detail/ultrawide-video/lngfncacljheahfpahadgipefkbagpdl

Notez q’une video youtube est plus légère, et c’est du streaming ça ne vaut pas un blu ray UHD.

Vous ne pouvez pas véritablement comparer les différentes définitions, car il y aurait upscal ou downscale.

[/vc_column_text][vc_video link= »https://www.youtube.com/watch?v=DUoim2ZEsF4″ align= »center »][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_video][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

Je n’ai malheureusement pas beaucoup de temps pour fignoler. Désolé pour les fautes. Si j’ai fait un oubli important ou une erreur technique merci de m’envoyer un Email.

Voici un article de début 2020 sur les ecrans https://vonguru.fr/2020/03/08/guide-acheter-malin-en-comprenant-les-caracteristiques-d-ecrans-pc/

Le premier chiffre du mot de passe du easter egg c’est: 0

Pour trouver l’uerl vous devez trouvez le code binaire et le convertir a l’aide d’un site.

Si vous voulez filmer de l’evenementiel en 4k faites appel a nos partenaires tout equipé, aussi bien pour la capture video, le montage, captures via drone, les photos, la Sono,  les lights, …